De combien votre propriétaire peut-il augmenter votre loyer ?

Christelle Privat 28 fév 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le 31 mars prochain, le bouclier loyer ne sera plus. Faut-il s’attendre à une explosion des loyers en France après cette date ? Comment calculer votre augmentation de loyer maximum ? On répond à cette question pratique qui concerne bon nombre de foyers français !

Image
Petit salon moderne
En 2024, le ralentissement de l'inflation devrait suffire à contenir la hausse de l'IRL
Sommaire

Révision annuelle : comment ça marche ?

Vous l’avez peut-être appris à vos dépens, mais le montant de votre loyer n’est pas nécessairement constant sur toute la durée de votre bail. Votre propriétaire peut vous signifier son intention de le réviser. Généralement, cette majoration vise à rattraper l’inflation. Toutefois, votre bailleur ne peut pas augmenter le loyer de façon démesurée. L’indice de référence des loyers (IRL) plafonne cette augmentation. De plus, une clause de révision doit figurer dans le contrat de bail locatif. Dans le cas contraire, le loyer reste inchangé sur toute la durée du bail.

À noter : la révision annuelle de votre loyer n’est pas automatique. Votre bailleur doit vous informer de son intention de réviser votre loyer avant la date d’anniversaire de votre bail, ou avant la date mentionnée dans votre contrat. Il ne peut y avoir d’indexation rétroactive, s’il ne s’est pas manifesté à temps.

Le saviez-vous ?

Depuis le 24 août 2022, il n’est plus possible de réévaluer à la hausse le loyer d’une passoire thermique (logement classé F ou G), pour les baux signés ou reconduits depuis cette date !

L’IRL sert de base à l’augmentation de votre loyer

En cas de révision annuelle de votre loyer, son augmentation ne peut pas être supérieure à la variation de l’IRL. L’indice de référence, calculé par l’INSEE est établi tous les trimestres.

Pour connaître le montant de l’augmentation de votre loyer, vous pouvez utiliser la formule suivante : nouveau loyer = montant de l’ancien loyer hors charges x (IRL du dernier trimestre / IRL du même trimestre de l’année précédente)

Par exemple, pour un loyer de 1 200 euros, réévalué en mars 2024, quel sera votre nouveau loyer ? Le dernier indice publié par l’INSEE est celui du quatrième trimestre 2023 : 142,06. L’indice du quatrième trimestre 2022 était le suivant : 137,26.

Votre nouveau loyer ne peut pas excéder ce montant : 1200 x (142,06/137,26) = 1241,96 euros.

Le saviez-vous ?

Le simulateur du Service Public peut vous aider à calculer la révision de votre loyer simplement !

Le bouclier loyer effectif jusqu’au 31 mars 2024 !

Pour limiter les impacts de l’inflation galopante de ces derniers mois, un bouclier loyer a été mis en place par le gouvernement. Initialement prévu pour courir jusqu’en juin 2023, il a finalement été prolongé jusqu’au 31 mars 2024. Ainsi, les hausses de loyer sont plafonnées à 3,5 % jusqu’à cette date !

Pour les Outre-mer et la Corse le bouclier loyer est plus protecteur. La révision de votre loyer ne doit pas excéder +2,5 % en Outre-mer et +2 % en Corse.

Le saviez-vous ?

Pour compenser une hausse de loyer éventuelle, l’APL (aide personnalisée au logement) a été revalorisée de 3,5 %, le 1er octobre dernier.

Quelle augmentation de loyer à partir d’avril 2024 ?

À quoi faut-il s’attendre à partir du 1er avril 2024 ? A priori le bouclier loyer ne sera pas reconduit, sauf surprise de dernière minute. Faut-il alors craindre des augmentations de loyers importantes pour cette année ? Pour l’heure, la réponse est non. En effet, l’inflation a bien ralenti depuis janvier et elle ne devrait pas excéder 3,5 % cette année. Les projections établissent une inflation en dessous des 3 % pour 2024. L’IRL qui reflète l’inflation devrait donc suffire à contenir la hausse des loyers.

Quelle augmentation de loyer en cas de travaux ?

En cours de location, certains travaux peuvent justifier une augmentation du montant du loyer. C’est le cas pour les travaux d’amélioration et les travaux de rénovation effectués dans votre logement. Mais que sont les travaux d’amélioration ? La loi n’en donne pas une définition précise, toutefois, la jurisprudence les définit de la façon suivante : « Travaux apportant un équipement nouveau, un service ou une qualité supérieure au niveau des prestations existantes ou apportant une qualité permettant de diminuer de façon certaine les dépenses d’entretien et d’exploitation ou apportant une plus grande sécurité pour les biens comme pour les personnes ».

L’élévation du loyer pour travaux d’envergure nécessite l’accord entre le propriétaire et le locataire. Un avenant doit également figurer au contrat, ou une clause travaux doit avoir été prévue précisant : la nature des travaux, les modalités, la durée de mise en œuvre, ainsi que le montant de la majoration de loyer. Le montant de la hausse de loyer est généralement de 15 % du montant total des travaux effectués, réparti sur les 12 mois de l’année. Les travaux doivent représenter au moins 50 % d’une année de loyer.

Que faire si votre propriétaire ne respecte pas la loi ?

Votre propriétaire a l’obligation de respecter l’IRL, et la législation en cas d’augmentation de loyer exceptionnelle, pour déterminer le montant de votre nouveau loyer. Dans le cas contraire, il est en infraction et il doit vous rembourser le trop-perçu. Vous pouvez lui signifier votre désaccord par courrier recommandé avec accusé de réception, en motivant votre refus.

Estimez le loyer de votre bien
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
deux jeunes femmes qui viennent d'emménager
Louer
Quand on met un logement en location, il y a tout un tas de choses auxquelles il faut penser. La caution en fait partie, ou l’acte de cautionnement comme on dit dans le milieu. Mais pourquoi préférer...
Image
Depuis février 2024 les banques examinent à nouveau des demandes de prêt refusées, dans le cadre du dispositif seconde chance
Louer
La vie avec chouchou est derrière vous. Il est temps d'aller de l'avant, mais si vous pouviez conserver ce qui fut le cocon familial, ce serait tout de même plus simple. Le pouvez-vous ? Tout dépend...
Image
Immeubles haussmanniens à Paris
Louer
Nos équipes data-science ont dressé le bilan du marché locatif français, en 2023. Et le résultat n’est pas vraiment reluisant : pénurie de biens à la location et hausse notoire des loyers sont à...
Image
Avant d'emménager chez votre partenaire, posez toutes les questions qui vous turlupinent
Louer
Emménager avec sa moitié, quelle étape dans la vie d’un couple ! Et ce cap est autrement plus compliqué lorsque l’un des deux est propriétaire du logement à occuper. Faut-il lui payer un loyer ? Tout...