Nouveau PTZ : êtes-vous éligible ?

Emmanuelle Lopez 29 jan 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Face à la crise du logement et pour permettre aux primo-accédants des classes moyennes et populaires de devenir propriétaires, le Prêt à Taux Zéro - PTZ - a été remodelé. Ce dispositif, dont le taux d’intérêt reste nul, a vu son espérance de vie prolongée jusqu’en 2027. Il cible les logements collectifs neufs, en zones tendues, et les logements anciens avec travaux, en zones détendues. Avec ce nouveau PTZ, plus de 200 communes ont basculé en zone tendue. Vous pouvez connaître votre éligibilité au PTZ grâce à l’outil mis en place par le Service Public. On vous explique comment ça marche.

Image
Pouvez-vous prétendre au nouveau prêt à taux zéro ?
29 millions de ménages sont éligibles au nouveau PTZ. Et vous ?
Sommaire

Faciliter l’accès à la propriété des Français

Hausse du taux des prêts, baisse du pouvoir d’achat… nombreux sont ceux qui se sont cassés les dents en demandant un prêt immobilier à leur banquier. Selon l’Observatoire Crédit Logement CSA, le nombre de prêts accordés a été divisé par 2 entre mai et juillet. En un an, le taux d'intérêt de ces derniers a atteint en moyenne 3,81% au troisième trimestre.

Dans ce contexte l’obtention du PTZ est devenu un sésame à propriété. Ce prêt complète le principal pour financer une partie du coût de l’achat de son logement en réduisant ses mensualités.

Calculer son éligibilité au PTZ

Toutefois, la composition du foyer et la zone géographique jouent pour beaucoup dans le calcul de l’éligibilité au PTZ.

La localité conditionne les plafonds de ressources de l’emprunteur, le montant maximum auquel il peut prétendre ainsi que le type de bien.

Plus les biens se situent en zone tendue -  lieu où les locataires et aspirants à la propriété peinent à trouver un logement - plus le montant maximum du prêt augmente.

29 millions de foyers fiscaux seront potentiellement éligibles à ce nouveau dispositif, contre 23 millions en 2023, soit 73% de la population contre 60% auparavant. 

Le PTZ dans les zones tendues

L'État a classé la France en différentes zones. Dans trois d’entre elles, dites tendues - la zone A, la zone A Bis et la zone B1, le PTZ sera exclusivement réservé à l’immobilier neuf. Il s’agit de Paris et sa banlieue, Lille (59), Marseille (13), Montpellier (34), Toulouse (31), Nantes (44), Bordeaux (33), Strasbourg (67)… des agglomérations de plus de 250 000 habitants certaines, des villes du littoral méditerranéen, de la Corse, des DOM. Là, le PTZ pourra financer jusqu’à 40% du montant total de votre achat dans le neuf.

Le PTZ dans les zones non tendues

Dans les zones non tendues, B2 et C, le PTZ peut financer jusqu’à 20 % du montant total de votre projet. Les montants accordés étant indexés sur les prix du marché immobilier, ils sont légèrement inférieurs à ceux des zones tendues.

Obtenir un PTZ pour un logement ancien à rénover

Pour un logement ancien ce montant peut grimper à 40% que ce soit en zone tendue ou non. À condition que des travaux, à hauteur de 25%, y soient réalisés.

Pour connaître  l’éligibilité de votre ville et les montants auxquels vous pouvez prétendre, rendez-vous sur le simulateur du site Service Public.

Découvrez le prix au mètre carré dans votre zone
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Un couple renégocie son assurance emprunteur
Acheter
Vous pouvez économiser quelques milliers d’euros en renégociant votre assurance emprunteur ! Et depuis la loi Lemoine, les assureurs alternatifs se sont multipliés sur le marché, avec des offres...