Pourquoi faut-il absolument faire une dernière visite avant d'acheter ?

Emmanuelle Lopez 19 mar 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous avez la flemme, vous n'avez pas le temps... Pourtant il serait bon de trouver la motivation ou un moment pour faire un dernier tour dans le bien que vous vous apprêtez à acheter. Cette ultime visite n'est pas obligatoire mais vivement recommandée. Elle vous éviterait de tomber sur un loup. Profitez-en, vous avez jusqu’à 24h avant la signature pour faire cet "état des lieux". Imaginons que vous déceliez une anomalie après le transfert de propriété, vous n’aurez plus de recours. Alors, ne laissez pas passer cette chance !

Image
Faire une dernière visite avant de signer l'acte de vente vous protège des mauvaises surprises
La dernière visite peut vous éviter bien des déconvenues.
Sommaire

Être certain de pouvoir emménager

Assurez-vous que personne n’occupe les lieux - propriétaire ou locataire. À moins, bien sûr, que ce ne soit prévu. Si vous avez acheté le logement nu, veillez à ce que tout ait été vidé, de la cave au grenier. Quoique... Dans les bazars laissés, certains ont mis la main sur de petits trésors. Veinards.

Vérifier l’état du bien

C’est simple. Le bien doit être tel que vous l'avez visité auparavant. Vérifiez qu'aucun sinistre ne soit à déclarer. Un dégât des eaux, causé par une tempête ou la machine à laver de la voisine a pu survenir depuis votre dernière visite. Prêtez attention aux murs, fenêtres, canalisations. Regardez, touchez...

Faire l’inventaire

Attention aux mauvaises surprises ! Vous avez "dealé" la cuisine équipée, vérifiez bien que tous ces éléments sont présents. Et les WC japonais lavants qui vous avaient tapé dans l'oeil, y sont-ils toujours ?  Ce serait dommage qu'ils aient disparu ou aient été remplacés par un autre modèle moins innovant. On est à l'abri de rien.

Relever les compteurs

Eaux, gaz, électricité, relevez les compteurs et transmettez les chiffres aux fournisseurs ainsi qu'au notaire. Ces index marquent votre entrée dans les lieux et le début de votre contrat avec eux.

Quels sont les droits du futur acheteur en cas de problème ?

Vous avez remarqué un problème, un dommage ? Photographiez-le. Les clichés sont des preuves. Et sans plus attendre, informez-en le notaire chargé de la transaction ainsi que votre agent immobilier, s’il y a lieu. Ils contacteront le propriétaire. Celui-ci doit déclarer le sinistre à son assurance habitation et faire établir un devis pour les réparations. Le notaire peut exiger que le vendeur règle le problème et  également retenir un "petit quelque chose" sur le prix de vente. En fonction de l’ampleur des dégâts, la signature de l'acte authentique de vente peut être reportée.

Découvrez le prix au mètre carré dans votre zone
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
achat sans apport
Acheter
Lorsque vous contractez un emprunt pour l’achat d’un bien immobilier, un apport personnel vous est demandé. Cet apport peut aujourd’hui représenter 33 % du montant emprunté ! Mais il existe certaines...
Image
Tout savoir pour rédiger une offre d'achat immobilier
Acheter
Vous avez eu un réel coup de coeur pour un appart'. Vous vous y voyez déjà. Si vous ne voulez pas qu'il vous passe sous le nez, rédigez vite votre offre d'achat. Choix du courrier, mentions...
Image
jeune femme sur son téléphone allongé sur son canapé
Acheter
À l’été 2023, nous apprenions grâce à une étude Eurostat, que la France comptait 65,1 % de propriétaires. Se plaçant ainsi à la 8e position derrière la Roumanie, la Pologne et l’Espagne, les trois...