Immobilier : qui sont ces femmes qui achètent seules ?

Karin Scherhag 01 mar 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes célébrée chaque année le 8 mars, on a eu envie de faire le point sur le pouvoir d’achat immobilier des femmes. Mais aussi d’en savoir plus sur celles qui décident d’acheter en solo. Qui sont-elles ? Qu’achètent-elles ? Pour quel budget ?

Image
Immobilier : qui sont ces femmes qui empruntent seules ?
Célibataire, 41 ans, un revenu de 2 800 € : voilà le portrait-type de celle qui achète en solo.
Sommaire

Pouvoir d’achat immobilier : l’écart hommes/femmes se creuse

On ne sera hélas pas surpris. Le pouvoir d’achat immobilier des femmes est toujours de 4 % inférieur à celui des hommes. Concrètement ? Quand un homme peut s’offrir 51 m2 en moyenne, une femme doit se contenter de 49 m2. En cause, une inégalité salariale hommes/femmes toujours prégnante et un accès aux postes les mieux rémunérés moins fréquent pour les femmes. 

Selon l’Insee, les femmes ont ainsi deux fois moins de chances que les hommes de décrocher les 5 % de jobs les mieux rémunérés. Quant aux salaires, le revenu médian masculin atteignait 21 315 € en 2022 alors que, sur la période étudiée, le revenu médian féminin se limitait à 20 696 euros.

Cette différence de pouvoir d’achat immobilier ne date pas d’hier. En revanche, l’écart se serait creusé au fil des années. Ainsi, en 1996, alors que le prix au mètre carré en France ne dépassait pas les 998 euros en moyenne, un homme ne pouvait s’offrir que 1,7 m2 de plus qu’une femme, contre 2 m2 aujourd’hui.

Le saviez-vous ?

De manière tristement symbolique, le collectif féministe Les Glorieuses estime que chaque année, les femmes travaillent gratuitement du 4 novembre au 31 décembre.

Crédit immobilier : qui est la femme emprunteur ?

En dépit de ces obstacles, de plus en plus de femmes décident d'emprunter seules. Leur proportion a en effet augmenté de 2,2 %, entre 2019 et 2020. Qui sont ces femmes ? C’est cette question que s’est posée la Centrale de Financement. Dans une étude basée sur les dossiers de prêts finalisés dans son réseau en 2020, le courtier a même dressé le portrait-type de ces femmes qui achètent en solo. On y apprend qu’elles sont généralement célibataires et âgées de 41 ans en moyenne (contre 37 ans pour les hommes achetant seuls), qu’elles perçoivent un salaire moyen de 2 800 € brut par mois (inférieur de près de 10% à celui des hommes célibataires).

L’étude montre aussi qu’en moyenne, les femmes qui empruntent sans conjoint demandent un financement de 152 230 € sur une durée de 20 ans et 10 mois. Avec un apport personnel équivalent à 24% du montant du crédit (soit 36 535,20 €). Un apport qui a grossi de 21,56% sur un an. Bravo mesdames !

Les femmes seules, moins présentes sur le marché immobilier

Des statistiques qui ne doivent pas faire oublier les réalités auxquelles sont confrontées les candidates à l’accession : « Célibataires, familles monoparentales, veuves ou divorcées, ces femmes ont souvent plus de difficultés que les hommes célibataires à mettre en place leur projet d’achat », souligne-t-on à la Centrale de Financement. Elles demeurent d’ailleurs toujours, en proportion, moins nombreuses que leurs homologues masculins à contracter des prêts immobiliers : 44,4 % de femmes, contre 55,6 % d'hommes mono-emprunteurs en 2020.

Toujours en raison d’un salaire moins élevé, les femmes célibataires disposent d’une marge plus ténue pour constituer leur apport et leur capacité d'endettement ne leur permet pas d'obtenir des conditions de prêt aussi avantageuses que celles des hommes. Ainsi, le revenu mensuel moyen des femmes ayant emprunté en 2020 était d'environ 9,7 % inférieur à celui des hommes ayant contracté un prêt à la même période.

Acheter pour habiter

Au cours de l'année 2020, 89 % des femmes mono-emprunteuses se sont engagées dans un projet d'emprunt immobilier dans le but de concrétiser l'achat d'une résidence principale. L’investissement locatif reste donc très marginal pour les femmes en solo. 

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Un couple renégocie son assurance emprunteur
Acheter
Vous pouvez économiser quelques milliers d’euros en renégociant votre assurance emprunteur ! Et depuis la loi Lemoine, les assureurs alternatifs se sont multipliés sur le marché, avec des offres...
Image
Pouvez-vous prétendre au nouveau prêt à taux zéro ?
Acheter
Face à la crise du logement et pour permettre aux primo-accédants des classes moyennes et populaires de devenir propriétaires, le Prêt à Taux Zéro - PTZ - a été remodelé. Ce dispositif, dont le taux d...