Pouvoir d'achat immobilier : en un an, les Français ont perdu 12 m2

Karin Scherhag 17 mar 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous étiez pourtant à fond. C’était décidé : vous alliez vous lancer et acheter un bien immobilier pour être enfin chez vous. Oui mais... c’était sans compter le contexte économique. Car la (mauvaise) nouvelle est tombée dans un rapport rendu le 6 mars. La Banque de France a confirmé la chute du pouvoir d’achat immobilier des Français. En cause : des taux d’intérêt qui s’envolent. Alors que faut-il faire ? Acheter maintenant ou attendre encore ? On fait le point.

Image
En un an, les Français ont perdu 12m2 de pouvoir d'achat immobilier
En un an, les acheteurs ont perdu l'équivalent d'une chambre.
Sommaire

Le pouvoir d’achat immobilier en baisse

Quand la surface diminue…

En un an, les Français ont perdu 12m2. Soit 4 mètres de long par 3 mètres de large. Une chambre. Un bureau. Une pièce. En moins.

On est d’accord, ça fait mal.

… les taux d’intérêt augmentent

En cause ? L’obtention d’un prêt qui devient de plus en plus difficile (-30% en un an) et des taux d’intérêt qui augmentent.

Depuis la rentrée de septembre 2022, notre équipe est sur le pont pour étudier ce phénomène. Et le constat est sans appel : on prévoit des taux d’intérêt à 4% d’ici l’été 2023. Et on y arrive doucement avec des taux à 3% en mars.

Relire notre baromètre immobilier spécial rentrée

On achète ou on attend ?

Autour de vous, chacun y va de sa petite analyse. « Oui il faut acheter ! », « Non mieux vaut attendre ! ». Et vous dans tout ça, vous êtes un peu perdu. On vous aide à y voir plus clair.

Des prix attractifs

Après une période de hausse des prix de l’immobilier, on assiste aujourd’hui à une baisse. Nul n’est devin mais quand même, il semble que la tendance se confirme pour quelque temps encore.

Comme l'a révélé notre baromètre de mars 2023, les prix des biens ont baissé entre février et mars. Une première depuis 14 ans. C’est dire.

Génial, alors on achète ? Malheureusement, cette baisse ne compense pas la hausse des taux. 

Un investissement amorti sinon rien

Oui les prix immobiliers baissent. Mais avec la hausse des taux d’intérêt, la durée d’amortissement de votre achat augmente.

Il faut désormais compter 8 ans en moyenne pour amortir votre acquisition et « rentrer dans vos frais ». Au lieu de 4 jusque-là. 

Et tant que les taux continueront d’augmenter, la durée d’amortissement fera de même. 

Alors acheter sa résidence principale oui, mais quand on envisage de poser ses valises pour longtemps. 

En résumé : si votre cœur balance encore sur le lieu où vous voulez vous installer à long terme, attendez pour acheter. Mais si vous vous projetez à long terme, foncez.

Découvrez le prix au mètre carré dans votre zone

Demande de prêt : mettre toutes les chances de votre côté 

Si les conditions d’accès à l’emprunt se sont durcies ces derniers mois, ce n’est pas une raison pour ne pas tenter votre chance. Voici quelques conseils.

Préparez vos documents

  • documents personnels : pièce d’identité, livret de famille et justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • justificatifs de vos revenus et charges : contrat de travail, 3 derniers bulletins de salaire ou bilans comptables, 3 derniers relevés de comptes bancaires et 2 derniers avis d’imposition

D’autres documents pourront vous être demandés selon votre profil et votre situation.

  • documents relatifs à votre projet immobilier

Devenez fourmi plutôt que cigale

  • Montrez-vous irréprochable dans la gestion de vos comptes : les banques analysent vos comptes bancaires sur les 3 derniers mois
  • Limitez les découverts ou incidents de paiement
  • Constituez un apport personnel nécessaire pour emprunter. Plus votre apport sera important, plus vos chances d’obtenir votre emprunt seront grandes !
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Un couple renégocie son assurance emprunteur
Acheter
Vous pouvez économiser quelques milliers d’euros en renégociant votre assurance emprunteur ! Et depuis la loi Lemoine, les assureurs alternatifs se sont multipliés sur le marché, avec des offres...
Image
Pouvez-vous prétendre au nouveau prêt à taux zéro ?
Acheter
Face à la crise du logement et pour permettre aux primo-accédants des classes moyennes et populaires de devenir propriétaires, le Prêt à Taux Zéro - PTZ - a été remodelé. Ce dispositif, dont le taux d...