À quel moment renégocier mon assurance emprunteur ?

Christelle Privat 30 jan 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous pouvez économiser quelques milliers d’euros en renégociant votre assurance emprunteur ! Et depuis la loi Lemoine, les assureurs alternatifs se sont multipliés sur le marché, avec des offres toujours plus adaptées aux différents profils. Mais comment optimiser votre gain ? Quand changer ? Comment bien choisir votre nouvel assureur ? On répond à vos interrogations.

Image
Un couple renégocie son assurance emprunteur
Renégocier son assurance en début de période de remboursement est plus avantageux.
Sommaire

Loi Lemoine : bref rappel

Entrée en vigueur en septembre 2022, la loi Lemoine autorise les propriétaires à changer d’assurance de prêt immobilier lorsqu’ils le souhaitent et sans frais. La libéralisation du marché encourage la concurrence entre les différents acteurs du secteur et les emprunteurs sont les vrais gagnants de la réforme. En renégociant leur assurance, ils peuvent réaliser des économies substantielles. Selon UFC-Que Choisir : entre 5 000 et 15 000 €. De plus, la loi a eu pour effet de faire globalement baisser les tarifs des prêteurs.

Récemment, le CCSF (Comité consultatif du secteur financier) a dressé le premier bilan de la loi Lemoine. Les résultats « très positifs » soulignent la hausse du nombre de demandes de substitutions d’assurances (plus de 80 % entre 2021 et le premier trimestre 2023). Toutefois, ce sont « principalement les profils les plus aisés », qui ont bénéficié de la mesure, regrette le CCSF. Ils sont globalement mieux informés et mieux accompagnés.

Le saviez-vous ?

Avant la loi, les emprunteurs pouvaient changer d’assurance emprunteur à chaque date d’anniversaire de la souscription du crédit, en respectant un délai de préavis de deux mois, ou durant la première année avec un préavis de 15 jours (loi Hamon). Aujourd’hui, ils peuvent le faire à tout moment et sans motif. Le droit à l’oubli et la suppression du questionnaire de santé sous conditions, sont les deux autres principaux apports de la loi Lemoine.

Pourquoi changer d’assurance emprunteur ?

Généralement, les principales raisons qui encouragent la délégation d’assurance emprunteur sont les suivantes :

  • Vous souhaitez réaliser des économies. L’assurance emprunteur peut représenter jusqu’à un tiers du coût global du crédit. Faire jouer la concurrence, peut permettre dans certains cas des économies substantielles.
  • Vos besoins ont changé. Une assurance déléguée peut faire bénéficier d’une offre sur mesure avec un tarif aligné et donc moins cher. Les contrats groupe plus standardisés proposent très rarement ces prix ajustés.
  • Vous souhaitez bénéficier de meilleures garanties. Votre situation personnelle a changé et vous souhaitez une offre avec davantage de garanties.

À quel moment renégocier votre assurance emprunteur ?

Techniquement, depuis la loi de 2022, il est possible de renégocier son contrat d’assurance à tout moment. Malgré tout, une condition doit être observée : le niveau de garanties apporté par le nouveau contrat d’assurance doit être équivalent à celui de l’établissement prêteur (fiche standardisée d’information). C’est véritablement le seul motif de refus auquel vous pouvez faire face. La banque est tenue de motiver son refus, le cas échéant.

Si l’emprunteur demeure libre de changer d’assurance emprunteur lorsqu’il le souhaite, une renégociation en début de période de remboursement est généralement plus avantageuse, l’assurance étant calculée sur le capital restant à rembourser. N’hésitez pas à vous poser la question de la délégation d’assurance le plus tôt possible, pour optimiser votre gain.

Aussi, pour bénéficier d’une meilleure prise en charge, et pour faire des économies sur le coût de l’assurance, il vaut mieux avoir moins de 50 ans et être en bonne santé, lors de la nouvelle souscription. Après 50 ans, les assureurs peuvent vous faire payer des surprimes, estimant que le risque grandit avec l’âge de l’emprunteur. De même, si on vient de vous déceler une maladie grave, ce n’est sans doute pas le moment opportun pour une délégation d’assurance, vous risquez des surprimes, ou une proposition de contrat avec des exclusions de garanties qui limitent l’étendue de votre protection.

Comment changer d’assurance de prêt ?

Pour changer d’assurance emprunteur, vous devez impérativement souscrire à la nouvelle assurance de prêt avant d’effectuer la résiliation de votre contrat en cours. Les banques exigent que les emprunteurs soient toujours assurés. Vous pourrez ensuite adresser un courrier de résiliation à votre banque par lettre recommandée ou par voie électronique (résiliation en 3 clics, depuis juin 2023). Votre banque doit vous répondre dans un délai de dix jours.

Bien choisir votre nouvel assureur !

Pour faire votre choix, sachez que le tarif n’est pas le seul élément qui entre en ligne de compte. Le niveau de prise en charge est aussi très important. Soyez attentif aux exclusions de garanties !

Pour vous aider, vous pouvez faire appel à un courtier en assurance de prêt indépendant. Il connaît les offres du marché et les formalités à accomplir.

Il existe aussi des outils gratuits en ligne qui mesurent les économies possibles et vous recommandent les meilleures offres existantes en fonction de votre profil emprunteur. Le comparateur UFC-Que Choisir est un exemple, mais il n’est pas le seul.

Découvrez le prix au mètre carré dans votre zone

Ne perdez pas de temps et faites jouer la concurrence ! Renégocier votre assurance emprunteur peut vous permettre de réaliser de belles économies et réduit le coût global de votre crédit immobilier.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Pouvez-vous prétendre au nouveau prêt à taux zéro ?
Acheter
Face à la crise du logement et pour permettre aux primo-accédants des classes moyennes et populaires de devenir propriétaires, le Prêt à Taux Zéro - PTZ - a été remodelé. Ce dispositif, dont le taux d...