Les maisons en paille redeviennent tendance

Karin Scherhag 27 mar 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Tadaaaam, voici le 3ème épisode de notre série consacrée aux maisons à moins de 100 000 euros. Et on poursuit avec un sujet de taille : les maisons en paille. Alors oubliez tout de suite l’histoire des Trois petits cochons. Les maisons en paille sont un choix solide, durable et écolo.

Image
Les maisons en paille sont un choix durable.
Halte aux idées reçues : les maisons en paille sont un choix durable !
Sommaire

Principe de la maison en paille

La paille, carte d’identité 

Il n’y a pas une paille mais bien des pailles. À vous de choisir entre les pailles de seigle, de blé ou d’un croisement des deux : le tritical. 

Ensuite, le timing. Comme toute matière naturelle qui se respecte, la paille est soumise aux saisons et donc disponible à un moment précis de l’année : en l’occurrence à la fin de l’été. Pile poil pour la rentrée. Veillez donc à anticiper vos commandes en fonction de la date de vos travaux.

Les techniques de construction

Concrètement, les bottes de paille servent au remplissage des murs extérieurs, intérieurs, des toitures, des combles et des cloisons. En bref : de toute la maison. 

Ensuite il existe deux techniques pour construire une maison en paille. Nebraska ou ossature bois.

1. Avec ossature en bois : c’est la méthode la plus répandue. On crée une armature en bois ainsi qu’un toit. Les bottes de paille y sont ensuite encastrées puis recouvertes de chaux ou de terre, avant d’être peintes pour la touche finale. 

2. Sans ossature en bois : aussi appelée Nebraska, cette technique consiste à empiler les bottes de paille en quinconce comme on le ferait avec des briques. Ensuite on les relie avec du bambou ou du bois. Attention, cette méthode est dédiée uniquement aux constructions de petites surfaces.

Découvrez le prix au mètre carré dans votre zone

Pourquoi construire une maison en paille

Si vous dites autour de vous que vous envisagez une maison en paille, les réactions risquent d’être fortes. « En paille ? Vous n’y pensez pas ! » Et si. D’ailleurs, voici les arguments à dégainer. Attention vous allez faire des émules. 

Un coût peu élevé 

En moyenne, une botte de paille coûte 2 euros. Et comme il s’agit d’un produit local, il n’y a pas de pénurie, contrairement à la plupart des matériaux manufacturés. 

Si on ajoute à tout cela son super rapport qualité-prix compte tenu de ses bonnes performances énergétiques et de sa solidité, on pourrait s’arrêter là dans les arguments. Mais restez, il y a encore d’autres avantages. 

Un matériau naturel et sain 

En plus d’être bon marché, la paille est un matériau sain. Elle ne dégage pas de fibres irritantes ni de composés toxiques. Du coup, pas de risque d’allergie !

Et contrairement au foin, elle ne se décompose pas. Les murs en paille respirent. À la clé : une maison plus saine. Et plus zen.

Un matériau écologique 

La paille est l’un des matériaux les plus respectueux de l’environnement. Naturelle, renouvelable, recyclable, biodégradable et locale, elle a tout pour elle. 

À noter

Même si la maison en paille est indéniablement écologique, elle n’est pas éligible à des aides spécifiques de l’État ou des collectivités locales. 

Une super isolation 

« On consomme environ 150 euros de chauffage par an et il fait plus de 20 degrés dans la maison. » s’enthousiasme Stéphanie, heureuse propriétaire d’une maison en paille. Et par les temps qui courent, l’isolation c’est un peu le nerf de la guerre. 

Le réchauffement climatique et l’inflation pèsent lourd dans le budget des ménages… Stéphanie ajoute : « Lorsqu’il y a des canicules avec 40 degrés dehors, ça ne dépasse pas 24 dans la maison . »

Une construction simple et rapide

Construire une maison en paille ne demande pas des connaissances poussées en bâtiment. 

Vous appréhendez de vous lancer en solo ? Optez pour un chantier participatif ! Organisés par des  associations, ils sont une super formation pour apprendre !

On vous avait bien dit que la maison en paille ne manquait pas d'atouts !

(Re)découvrez les premiers épisodes de notre série consacrée aux maisons à moins de 100 000 €, avec les tiny houses et les maisons containers

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Un couple renégocie son assurance emprunteur
Acheter
Vous pouvez économiser quelques milliers d’euros en renégociant votre assurance emprunteur ! Et depuis la loi Lemoine, les assureurs alternatifs se sont multipliés sur le marché, avec des offres...
Image
Pouvez-vous prétendre au nouveau prêt à taux zéro ?
Acheter
Face à la crise du logement et pour permettre aux primo-accédants des classes moyennes et populaires de devenir propriétaires, le Prêt à Taux Zéro - PTZ - a été remodelé. Ce dispositif, dont le taux d...