Que faire en cas de vices cachés dans la toiture de votre maison ?

Quentin Gres 19 juin 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous voulez vendre votre bien. Mais alors que tout semblait être sur les rails, vous êtes pris de doutes concernant la qualité de l'isolation du toit. Vous pensez même à un défaut de construction. La tuile ! Première chose à faire : identifier les potentiels vices cachés dans votre toiture. Et y remédier.

Image
Que faire en cas de vice caché dans la toiture
Une infiltration dans le toit peut faire capoter la vente de votre maison... et vous coûter cher.
Sommaire

Qu’est-ce qu’un vice caché ?

C'est bien sûr la première question qu'on se pose. Le vice caché est un défaut ou un dommage présent dans la propriété au moment de la vente. Mais, comme son nom l'indique, il n'était pas visible ou détectable lors de l'inspection normale de la maison. Cela peut être un défaut structurel, un problème de plomberie, de chauffage, de toiture, d'électricité, de fondations... la liste est infinie. 

Petite particularité : pour être qualifié de vice caché, le problème doit rendre le bien impropre à l'habitation. Ou diminuer drastiquement sa valeur.

Sachez qu'en tant que vendeur, vous êtes responsable auprès de l’acquéreur. Même si vous n'avez pas conscience du ou des vice(s) au moment de la vente. Eh oui. Et les conséquences peuvent être... fâcheuses, disons :  annulation de la vente, réduction du prix de votre maison, voire même poursuites. Alors avant de vendre, il vaut mieux faire une enquête précise pour dénicher l'ensemble des vices cachés. Et particulièrement ceux de votre toiture.

Quels sont les risques si la toiture présente des vices cachés ?

Vous vous en doutez, la présence d'un vice caché dans votre toiture de maison n'est pas sans risque.

Si votre acheteur découvre des vices cachés sur la toiture après l'achat de votre maison, il peut vous poursuivre en justice pour obtenir des réparations et/ou un remboursement partiel ou total du prix d'achat. Une opération qui peut donc vous coûter très (très) cher.

Des vices cachés sur une toiture peuvent aussi mettre en danger les occupants de la maison. En cas de tempête, les dégâts peuvent même être irréversibles.

C'est pourquoi il vaut mieux vous assurer avant la vente que votre toiture ne présente aucun vice caché.

Quels sont les vices cachés possibles dans une toiture ?

Voici une liste des vices cachés d'un toit. Et aussi comment les repérer.

Les infiltrations d'eau

Les infiltrations d'eau, c'est un problème récurrent avec les toitures. Elles peuvent se produire en raison de l'usure ou de la dégradation de la couverture, des joints mal scellés, des solins endommagés ou des tuiles ou ardoises manquantes. Pour les repérer, c'est simple : il y a des taches d'eau sur les plafonds ou sur les murs intérieurs.

Les fuites de la toiture

Défaillance du système de drainage des eaux pluviales, matériaux de couverture fissurés ou endommagés, les fuites de toiture peuvent se produire pour diverses raisons. Il est aussi très facile de les repérer. Faîtes un petit tour sous vos combles ou dans votre grenier pour vérifier si l'eau de pluie ne tombe pas à l'intérieur.

Les problèmes de ventilation

Une ventilation de mauvaise qualité peut causer une accumulation d'humidité sous la toiture, entraînant une croissance de moisissures et de champignons, une détérioration de l'isolation, et une augmentation de la consommation d'énergie pour chauffer et refroidir la maison. Il s’agit donc d'un élément important à prendre en compte. Alors, si vous commencez à voir un début de moisissure à la maison, il est temps d’y remédier.

L'affaissement de la toiture

L'affaissement de la toiture est causé par une surcharge de poids due à une mauvaise installation ou une détérioration des matériaux de support. Pour repérer ce type de problème, il suffit de jeter un coup d’œil extérieur à votre maison pour constater les dégâts. Si vous n'êtes pas certain, demandez l’avis d'un professionnel.

Une mauvaise isolation

L'isolation est un problème pour beaucoup de toitures de maison. Ses conséquences sont fâcheuses, à la fois pour votre confort thermique et votre facture énergétique. Cela engendre beaucoup plus de dépenses en hiver et en été parce que la toiture est l'élément principal du foyer qui retient la chaleur ou la diffuse. Alors, si vous constatez une inadéquation entre votre consommation d'énergie et votre confort thermique, il va falloir faire isoler les combles.

Les défauts de construction

Les défauts de construction sont généralement dus à des matériaux de qualité inférieure ou à des techniques de construction que l'on peut qualifier d'inadéquates. Le risque à terme ? Entraîner une durée de vie réduite de la toiture et donc aussi des problèmes de sécurité.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min

Vice caché de toiture : quelles étapes avant de vendre ?

Si vous souhaitez vendre votre maison et que vous avez découvert un vice caché sur le toit, il va falloir prendre des mesures !

Pour commencer, il faut faire inspecter le toit par un professionnel qualifié pour évaluer l'étendue du problème. C'est aussi un moyen d'estimer le coût des réparations.

Ensuite, il faut faire faire des devis : pour cela, il est nécessaire de demander plusieurs devis à divers professionnels pour comparer les prix et obtenir la meilleure offre.

Quand vous avez trouvé l'entreprise parfaite, faites-lui faire les réparations nécessaires. Et n'oubliez pas de vous faire accompagner dans vos travaux de rénovation.

Dernière étape avant de conclure la vente, fournissez toute la documentation sur les réparations à l'acheteur pour montrer que le vice caché a été corrigé.

Vous êtes maintenant paré pour la vente de votre maison !

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !