Crédit immobilier : que change la hausse du taux d’usure à 5% ?

Karin Scherhag 08 juil 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le taux d’usure pour les nouveaux prêts immobiliers a atteint 5,09% le 1er juillet pour les crédits d'une durée de 20 ans ou plus. Une annonce accueillie… frileusement. Car oui, les banques vont retrouver une marge pour prêter. Voilà pour la bonne nouvelle. Mais les futurs emprunteurs devront payer plus cher leur emprunt immobilier. Ça, c’est tout de suite moins chouette.

Image
Le taux d'usure a été relevé à 5,09% le 1er juillet 2023
La hausse du taux d'usure devraient contribuer à rouvrir les robinets du crédit.
Sommaire

Un taux d’usure à 5,09% depuis le 1er juillet 2023

Le taux d’usure. Encore lui. Vous le savez maintenant : c’est lui qui fixe le plafond des nouveaux crédits immobiliers. Et protège les ménages du surendettement. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que ce taux vient d’être réévalué : de 4,68% à 5,09% le 1er juillet, pour les prêts à taux fixe d'une durée de 20 ans ou plus. Si on en croît la Banque de France, il s’agit là d’un taux record depuis 2012.

Info insolite: il y a autant de taux d'usure que de types de crédits. Jugez plutôt. Pour un emprunt inférieur à 10 ans, le taux maximum légal est ainsi passé le 1er juillet à 4,11% (contre 3,99% auparavant) et celui pour un emprunt entre 10 et 20 ans à 4,84% (contre 4,45% en juin). 

Le saviez-vous ?

Le taux d’usure est un taux plafond qui comprend l'ensemble des frais d'un prêt immobilier, dont le taux de crédit, l'assurance emprunteur et les éventuelles commissions des courtiers.

Emprunter plus facilement… mais emprunter plus cher

Mais alors, si le taux d’usure protège les ménages, sa réévaluation est une bonne nouvelle ? Pour les organismes de crédit, pas de doute : ce geste de la Banque centrale européenne (BCE) devrait contribuer à soutenir un marché immobilier qui tourne au ralenti depuis le début de l’année 2023. Car les banques devraient adapter leur barème à ce nouveau taux. Et donc ? "Cela devrait permettre le retour de certains établissements" qui ne prêtent plus depuis un an, sauf aux plus aisés, juge Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux. Ils vont ainsi retrouver une marge de manœuvre pour prêter aux ménages. 

Des ménages qui devront en revanche emprunter (encore) plus cher. C’est ce qu’on appelle le revers de la médaille. "Mieux vaut un crédit plus cher que pas de crédit du tout !", tranche Maël Bernier sur Tweeter. 

Découvrez le prix au mètre carré dans votre zone

Bientôt des taux de crédit à 4%

Depuis janvier 2023, les taux de crédit n’en finissent plus de grimper. En début d’année, on empruntait en moyenne à 1,12% sur 20 ans. Selon l'expert en crédit Empruntis, ce même taux d’emprunt a atteint 3,87% ce 8 juillet. Les 4% annoncés par l'équipe data-science de Meilleurs Agents dès septembre 2022 ne sont pas loin.

Des taux aussi élevés ont forcément une incidence considérable sur le coût du crédit. Et donc sur la capacité d’emprunt des acquéreurs. Et aussi sur leur projet immobilier dans leur ensemble. 

Si certains sont obligés de revoir leurs prétentions à la baisse, d’autres (de très nombreux autres) sont carrément obligés de reporter leur achat. Car obtenir un prêt relève désormais du parcours du combattant. De fait, le volume de crédits accordés a chuté de 40% cette année. Reste à voir si les nouveaux taux plafonds auront les conséquences espérées. 

Bon à savoir

Fixé par la Banque centrale européenne sur la base des taux pratiqués par les banques, le taux d’usure était auparavant calculé tous les trimestres. Depuis le 1er février dernier, il est actualisé mensuellement pour s'adapter à l'évolution rapide de la politique monétaire.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Femme heureuse sur son canapé
Crédits immobiliers
C’est une bonne nouvelle pour tous ceux qui souhaitent enfin concrétiser leur projet d’achat immobilier : les taux de crédit passent sous la barre des 4 %, pour un emprunt sur 25 ans ! Une tendance...
Image
Un couple calcule sa capacité d'emprunt à la maison
Crédits immobiliers
Il y a tout juste un an, avec un salaire de 1 764 euros, vous pouviez emprunter environ 100 000 euros, en étalant votre crédit sur 20 ans. Petite devinette ! Selon vous, combien pouvez-vous emprunter...