Crédit, rénovation, APL… tout ce qui change en octobre pour votre budget

Karin Scherhag 02 oct 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Ça bouge sur la planète immo. Ce 1er octobre, les changements sont nombreux. Et impactent directement votre budget. On fait le tour de ce qui vous attend. Attention spoiler : oui, le gaz va coûter plus cher. 

Image
Immobilier : tout ce qui change en octobre 2023
Au 1er octobre, le taux d'usure a atteint son plus haut niveau depuis 2012.
Sommaire

Crédit immobilier : le taux d’usure augmente encore

Les nouveaux taux d’usure ont été dévoilés le 29 septembre au Journal officiel. Alors depuis ce 1er octobre, le taux plafond atteint 5,80% pour les nouveaux prêts immobiliers contractés sur 20 ans ou plus. Ce qui représente une hausse de 0,14 point sur un mois. Le taux d’usure, qui a dépassé le seuil symbolique des 5% en juillet, est désormais à son plus haut niveau depuis 2012.

Pour rappel, le taux d’usure est un taux plafond qui comprend l'ensemble des frais d'un prêt immobilier, dont le taux de crédit, l'assurance emprunteur et les éventuelles commissions des courtiers. Son but est donc de vous protéger du surendettement. 

APL : les aides revalorisées

Bonne nouvelle pour les allocataires des aides personnalisées au logement (APL) : celles-ci viennent d’être revalorisées. Ce qui semble assez logique dans un contexte d’inflation forte et de loyers en hausse. Mais on ne peut que s’en réjouir quand même. Concrètement ? Les montants sont revalorisés de 3,5% dans l’Hexagone et de 2,5% en Outre-Mer. En Corse, la hausse est comprise entre 2% et 3,5%.

Retraites : 100 € de plus pour les petites pensions

Dès ce mois-ci, plus de 700 000 retraités vont bénéficier d’une hausse maximale de 100 euros. Qui est concerné ? Les retraités qui ont eu une carrière complète au Smic. Pour les autres, le montant de la revalorisation est calculé en fonction de leur durée de travail. Cette mesure doit concerner au total plus de 1,7 million de personnes. Vous ne constatez aucun changement sur le montant de votre pension d’octobre ? Pas de panique, peut être votre carrière est-elle plus difficile à reconstituer. La revalorisation sera alors versée de manière rétroactive

Rénovation énergétique : MaPrimeRénov’ évolue

Les aides pour la rénovation énergétique comprises dans le programme MaPrimeRénov’ augmentent encore pour permettre aux ménages les plus modestes de rénover leur logement. La prime s’adresse aux propriétaires occupants qui, grâce à ces travaux, vont gagner au moins 35% de gain énergétique. Pour les ménages très modestes, MaPrimeRénov Sérénité prendra en charge 65% du montant total des travaux, soit 22 750 euros (maximum). Pour les plus modestes, la prime sera de 17 500 euros, soit 50% du montant des travaux.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min

Gaz : les prix flambent

Exit les tarifs réglementés du gaz, disparus depuis le 1er juillet, place au prix repère. Publié chaque mois par la Commission de régulation de l’énergie, il sert de… repère aux ménages sur les coûts supportés par les fournisseurs de gaz. L’idée ? Reconnaître les fournisseurs compétitifs. Et ceux qui abusent. Pour info, le nouveau prix de référence du kilowattheure (kWh) est fixé à 0,11617 euro pour l’eau chaude et: 0,08615 euro pour le chauffage.

Livret d’épargne populaire : le plafond relevé à 10 000 euros

Fixé à 7 700 euros depuis le passage à l’Euro, le plafond du Livret d’épargne populaire (LEP) a été relevé à 10 000 euros ce 1er octobre. Pour les ménages modestes, c’est l’occasion de placer davantage de leurs économies sur ce produit d’épargne rémunéré à 6% au moins jusqu’au 1er février 2024, date de la prochaine révision de son taux d’intérêt. Attention toutefois : les intérêts déjà obtenus sur votre LEP seront pris en compte dans le calcul du nouveau plafond. 

Réduction du loyer de solidarité : le montant baisse

Vous percevez les Aides personnalisées au logement (APL) et vous habitez dans un logement social ? Alors vous bénéficiez peut-être de la réduction du loyer de solidarité, qui vise à réduire votre loyer initial. Eh bien sachez que dès cet automne, les montants de cette réduction sont revus... à la baisse. Des montants qui varient selon votre zone de résidence. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou de la Mutuelle sociale agricole. 

AAH : les revenus de votre conjoint ne comptent plus

Du nouveau aussi pour ceux qui reçoivent l’Allocation adultes handicapés (AAH) : les ressources de votre conjoint n’entrent plus dans le calcul. C’est ce qu’on appelle la déconjugalisation. Un changement qui sera automatique à compter du 5 novembre, date du versement de la prestation d’octobre. Cette mesure doit permettre à près de 120 000 allocataires de voir le montant de l’AAH augmenter et à 80 000 personnes handicapées de toucher cette prestation. Ce qui n’était pas le cas auparavant. 

Paiement de la taxe foncière : c’est bientôt

On finit avec une petite piqûre de rappel. Si vous êtes propriétaire ou usufruitier, vous devrez vous acquitter de votre taxe foncière du 16 au 21 octobre. Et cette année, elle risque de faire mal. En France, la taxe foncière va augmenter cette année de 7% en moyenne. Avec des pics à Paris, Grenoble ou Metz.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Immobilier : tout ce qui change en 2024
France
Qui dit nouvelle année, dit aussi nouvelles mesures pour l’immobilier. Revalorisation du PEL. Reconduction du PTZ. Évolution des aides à la rénovation énergétique. Extension géographique de l...