Quelles étapes suivre pour créer mon agence immobilière ?

Christelle Privat 27 nov 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

En France, entre 2019 et 2021 le nombre d’agences immobilières a progressé de 11,3 %. Aujourd’hui, c’est à votre tour de compter parmi les nouveaux arrivants. Mais face à la multitude de démarches à accomplir, vous ne savez pas par où commencer. Pour vous accompagner, nous avons décidé de vous lister les principales étapes de la création d’une agence immobilière. Suivez-nous !

Image
Les étapes à suivre pour créer une agence immobilière
La création d'agence peut sembler insurmontable. Il est donc essentiel de procéder par étape.
Sommaire

Étape 1 : définir mon projet d’agence immobilière

Cette première étape peut sembler évidente, mais il est important de définir clairement les contours de votre projet par écrit. Bien sûr, il peut être amené à évoluer dans le temps. De cette façon, vous pourrez l’affiner et en avoir une vision plus précise.

Qu’allez-vous proposer ? Des services de location immobilière ? De la transaction ? Aurez-vous une spécialisation ? Le luxe ? Les biens écologiques ? La vente exclusive de terrains ? Pensez-vous ouvrir une agence indépendante ? Une franchise ? Une agence immobilière en ligne ? Quel sera votre nom commercial ? Comment pensez-vous vous démarquer de la concurrence ? Votre réflexion devra également préciser vos objectifs et votre ambition pour ce projet.

Le saviez-vous ?

L’agence immobilière digitale est une option aux agences classiques ou hybrides que l’on rencontre habituellement. En même temps, il faut savoir qu’environ 90 % des projets immobiliers naissent aujourd’hui sur internet. En règle générale, les honoraires des pure players sont moins élevés, car leurs coûts fixes sont également moins élevés. Toutefois, certains clients regrettent l’absence d’échanges humains.

Étape 2 : réaliser une étude de marché solide

En France, un ménage change de logement tous les sept ans et environ 10 % des foyers français déménagent chaque année. Cependant, cette tendance n’est pas nécessairement la même d’une ville à une autre. Il est donc utile de connaître les spécificités liées à votre territoire et une étude de marché poussée vous permettra :

  • D’identifier votre marché. Quel est le volume du marché ? Le nombre de clients potentiels ? Quelles sont les perspectives d’évolution du marché ? Quels sont vos concurrents directs ? Indirects ? Quels produits ou services, proposent-ils ? Proposez-vous une offre différenciante ?
  • D’analyser la demande. Quel volume de clients sur ce marché ? Qui sont-ils ? Consomment-ils de l’immobilier ? Quel est l’âge moyen des clients potentiels ? Quel est leur budget ?
  • D’analyser l’offre. Qui sont vos concurrents ? Combien sont-ils ? Que proposent-ils ? Qui est le leader de votre marché ? Quelles sont ses parts de marché ?
  • D’analyser l’environnement de votre projet. Outil de diagnostic stratégique, l’analyse PESTEL vous permettra de rassembler les informations politiques, économiques, socioculturelles, technologiques, écologiques, légales, sur votre marché.

Étape 3 : choisir le statut juridique de mon agence ?

Le choix du statut juridique de votre entreprise n’est pas anodin. Entreprise individuelle ou société, il doit être adapté à vos besoins.

Le fonctionnement simplifié de l’entreprise individuelle séduit aujourd’hui un certain nombre de candidats à la création d’une agence immobilière. Ce statut est adapté à quelqu’un qui souhaite se lancer seul. Depuis 2022, le patrimoine personnel de l’entrepreneur n’est plus engagé (EIRL).

Le statut sociétaire, quant à lui, concerne deux tiers des agences immobilières. Plusieurs solutions sont possibles : SARL (société à responsabilité limitée), SA (société anonyme), ou SAS (société par actions simplifiée).

Étape 4 : réaliser un business plan

C’est une étape incontournable de tout projet d’ouverture d’entreprise. Votre agence immobilière ne déroge pas à la règle. Pour vous aider, vous pouvez solliciter l’aide d’un expert-comptable.

Le business plan vous permettra d’identifier tous les frais nécessaires à l’ouverture de votre agence, ainsi que les frais de fonctionnement de départ (achat de matériel, frais administratifs, dépenses liées à la communication). Ce document chiffré servira également pour vos demandes de financement, notamment auprès des établissements financiers ou encore pour obtenir des subventions de l’État.

Étape 5 : réunir les fonds nécessaires au financement du projet

Le financement de votre agence immobilière permet de pallier les dépenses de création de l’entreprise, les dépenses de fonctionnement et permet d’assurer un niveau cohérent de trésorerie. Les prévisionnels du business plan contribuent à mieux visualiser certains de ces montants. Pour rassembler la somme nécessaire, vous pouvez piocher dans vos fonds personnels, demander l’aide des collectivités ou encore effectuer un prêt bancaire pour le compte de votre société. 

Le saviez-vous ?

Le site internet de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, vous renseigne sur les dispositifs d’aides selon votre secteur d’activité.

Étape 6 : créer ma société

Vous avez défini votre statut juridique, déterminé votre nom commercial et trouvé le local parfait pour lancer votre activité ? Vous pouvez maintenant procéder à la création de votre société. C’est un préalable à l’obtention de LA carte professionnelle, sans laquelle vous ne pouvez exercer le métier.

La création de votre société nécessite plusieurs étapes :

  • Ouvrir un compte pour votre société
  • Déposer votre capital social chez le notaire ou dans un établissement bancaire
  • Rédiger et signer les statuts de la société
  • Ouvrir un compte séquestre
  • Transmettre la demande d’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés
  • Faire une publicité légale dans un journal d’annonces légales

Le dépôt de tous ces documents au greffe du tribunal de commerce de votre département vous permettra d’obtenir le Kbis de votre agence prouvant que votre société est bien immatriculée. Vous avez désormais un numéro d’immatriculation unique. Vous pouvez réaliser toutes ces démarches en ligne.

Étape 7 : effectuer les formalités et démarches administratives

Connaissez-vous la réglementation ? Avez-vous besoin d’un diplôme spécifique ? D’assurances professionnelles ? La connaissance de tous ces éléments vous sera utile pour lancer votre projet sereinement.

Quel diplôme pour ouvrir mon agence ?

Pour lancer votre agence immobilière, vous devez être en possession d’un BTS ou d’un DUT spécialisé dans les domaines de l’immobilier. L’avantage des cursus spécialisés est qu’ils sont professionnalisants avec des stages intégrés. Vous pouvez également lancer votre agence avec une licence (BAC+3) en commerce, gestion, économie ou droit.

Si vous n’avez pas poursuivi vos études après l’épreuve du BAC et que vous l’avez validé, vous devrez prouver d’une expérience de 3 ans acquise au sein d’une agence immobilière ou auprès d’un agent immobilier disposant d’une carte professionnelle. Sans le BAC, vous devrez avoir accumulé 10 années d’expérience professionnelle.

L’assurance responsabilité civile professionnelle

La première démarche à accomplir est de souscrire à une assurance en responsabilité civile professionnelle. Elle couvre les risques que vous pouvez être amenés à rencontrer durant l’exercice de vos fonctions.

La garantie financière

La garantie financière permet la protection des fonds déposés par les tiers, en cas de soucis. C’est obligatoire lorsque l’agent immobilier manie des fonds, c’est-à-dire dans une très grande majorité des cas.

La carte professionnelle

La carte professionnelle est LE document obligatoire pour être en mesure d’ouvrir votre agence immobilière. En effet, sans carte professionnelle, pas de transaction possible. La carte pro signifie que vous êtes apte à exercer le métier d’agent immobilier et que vous avez les compétences requises.

Il existe différents types de cartes professionnelles. Il y a 6 mentions possibles, mais 2 d’entre elles nous intéressent plus spécifiquement :

  • La carte T pour effectuer des transactions sur les immeubles et les fonds de commerce
  • La carte G pour la location immobilière

L’obtention de la carte professionnelle est soumise à conditions. Vous devez :

  • Détenir l’un des diplômes requis pour ce type d’activité ou une expérience professionnelle suffisante selon les situations (jusqu’à 10 ans d’expérience dans certains cas).
  • Montrer une attestation de garantie financière
  • Être en capacité d’exercer et ne pas avoir fait l’objet d’une interdiction
  • Avoir souscrit à une assurance en responsabilité civile
  • Avoir un numéro d’immatriculation, si votre agence est une société.

La demande de la carte professionnelle se fait à la chambre de commerce et d’industrie (CCI) du département concerné. Son renouvellement se fait tous les trois ans.

Besoin de faire briller votre agence ?

Vous avez désormais de nombreuses pistes pour procéder à la création de votre agence immobilière. Et vous pourrez bénéficier par la suite de nos solutions d’accompagnement. Nul doute que le succès sera au rendez-vous !

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Restez à l'écoute de votre prospect pour mieux comprendre ses besoins
Business
Votre comportement face au prospect peut faire toute la différence dans votre profession d’agent immobilier. À vrai dire, un peu de psychologie, de chaleur humaine et d'expertise feront de vous un...
Image
Sylvie Potel directrice associée Étude Lepic
Business
On continue notre série d’interviews bonnes résolutions 2024. Cette fois, rendez-vous à Paris avec Sylvie Potel, directrice de l’agence Étude Lepic. Située dans le charmant village de Montmartre...