Immobilier : nos conseils pour acheter en 2022

Benedicte
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Préparation de vos visites, négociation du prix, obtention de votre crédit... On vous explique comment mener à bien votre achat immobilier.
Image
conseils_pour_acheter
Sommaire
Des taux d’intérêt toujours bas, des prix qui commencent à baisser, des biens en nombre sur le marché… C'est le moment de devenir propriétaire ! Pour mener à bien votre projet sans tarder et surtout sans se tromper, tout est question d’organisation. Suivez le guide...

1. Soyez réactif dans vos recherches

Pour ne pas perdre de temps à visiter des biens qui ne correspondent pas à vos attentes, vous devez d’abord savoir exactement ce que vous cherchez. Une fois vos besoins et vos envies définis, reste la question cruciale du budget. Un rendez-vous avec votre banquier vous permettra de connaître l’enveloppe dont vous disposez pour réaliser votre projet. Ces éléments de base posés et ceux sur lesquels vous êtes prêts à faire quelques compromis aussi, contactez plusieurs professionnels de l’immobilier pour leur faire part de vos critères de recherche. Ils vous informeront dès qu’ils auront à la vente un bien correspondant. Mettez aussi des alertes sur les portails immobiliers en ligne : vous recevrez instantanément les nouvelles annonces. Soyez alors réactif et appelez aussitôt l’agence pour être l’un des premiers à visiter.

2. Préparez vos visites

Vous n’avez que quelques minutes pour visiter un logement et décider si vous êtes prêt ou non à l’acheter. Une fois entré dans les lieux, il n’y a donc pas une seconde à perdre. De l’état des murs à celui des plafonds, en passant par la robinetterie et l’électricité, vous ne devez rien négliger. N’hésitez pas, par exemple, à ouvrir et fermer les fenêtres pour vérifier la qualité de leur isolation phonique. Pensez également à regarder les vis-à-vis, à interroger votre agent immobilier sur les travaux à prévoir et, si le bien se situe en copropriété, à faire le tour des parties communes. Pour ne rien oublier, veillez à préparer une check-list. Et demandez à le revisiter à différents moments de la journée pour vous rendre compte de sa luminosité et de l’ambiance du quartier.

3. Négociez sans brusquer

Le prix du logement de vos rêves dépasse un peu votre budget ? Pour tenter de le faire baisser, menez votre enquête pour savoir si des biens similaires se sont vendus récemment dans le quartier et pour quel montant. Histoire de voir si le tarif demandé par votre vendeur correspond. Demandez également depuis combien de temps il est sur le marché. Si cela ne fait que quelques jours, vos tentatives de négociation ont peu de chances d’aboutir. En revanche, si cela fait plusieurs mois, les propriétaires seront sans doute plus à l’écoute. Même chose si le logement nécessite des travaux. En tout état de cause, ne soyez pas trop gourmand. Une offre beaucoup trop basse risque de mettre fin prématurément aux discussions. Le plus sûr pour arriver à vos fins reste de faire confiance à votre agent immobilier.

4. Chiffrez les travaux

Entre remettre un coup de peinture, refaire entièrement l’électricité ou rénover intégralement un logement, le budget « travaux » à prévoir pour donner un coup de neuf au bien dont vous êtes tombé sous le charme peut grimper très vite. D’où l’importance de savoir dans quoi vous vous engagez avant de faire une offre d’achat. Pour ne pas sous-estimer la facture, soyez particulièrement vigilant au moment de la visite. Et surtout, demandez-vous si vous souhaitez juste rafraîchir les lieux, les réaménager en modifiant la distribution des pièces ou procéder à une rénovation lourde. En fonction de la réponse, n’hésitez pas à demander à votre agent immobilier le devis d’un artisan ou d’un architecte. Informez-vous aussi des aides financières auxquelles vous avez peut-être droit (MaPrimRénov’, Prêt avance rénovation…).

5. Soignez votre profil emprunteur

Votre futur logement trouvé, vous devez maintenant convaincre votre banque de vous accorder un prêt. Et, là-encore, mieux vaut se préparer en amont. Car, pour se décider, votre interlocuteur va vouloir voir vos trois derniers relevés bancaires. Pour ne pas le rebuter d’emblée, faites attention à vos dépenses dans les mois qui précèdent votre demande d’emprunt immobilier. Finis les achats impulsifs, les découverts non autorisés et les crédits à la consommation, vous devez lui prouver votre capacité à gérer votre budget. Si vous en avez la possibilité, mettez également en place un virement régulier vers un produit d’épargne. Ça le rassurera de constater que vous savez aussi être fourmi. Et, qu’assumer un prêt en remboursant chaque mois pendant des années une somme fixe ne vous fait pas peur. Avec tous ces conseils dans la besace, vous êtes fin prêts pour mener à bien votre projet d'achat !
Découvrez le prix au mètre carré dans votre zone
Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
A la une !
Image
Couple s'informe sur le prêt in fine
Acheter
Vous pensez acheter un bien immobilier, et vous étudiez les différentes possibilités de financement qui s'offrent à vous. Parmi elles, le prêt in fine. Il vous intrigue... Il est effectivement moins...
Image
vue sur Paris depuis banlieue parisienne
Acheter
C’est LA news qui fait plaisir à beaucoup de Franciliens : la ligne 14 qui relie Orly et Saint-Denis va être inaugurée le 24 juin prochain. L’occasion de faire un tour des banlieues où il fait bon...
Image
Ville de Pau
Acheter
Si vous ressentez des envies d’achat immobilier, sachez que les planètes commencent à se réaligner. Le taux d’intérêt est repassé sous la barre des 4 % pour un crédit sur 20 ans (sans assurance de...