Quelles sont les rues les plus chères de France en 2024 ?

Karin Scherhag 19 mar 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Baisse des prix immobiliers ou pas, certaines rues s’arrachent encore à prix d’or. Où les trouver ? Pour quel budget ? Meilleurs Agents dévoile son palmarès 2024 des rues les plus chères des 50 plus grandes villes de France. Spoiler alert : entre Paris et Saint-Étienne, le gap est immense. 

Image
Palmarès des villes les plus chères en 2024
Paris qui abrite les 5 rues les plus chères de France : surprise ou pas ?
Sommaire

Plus de 20 000 €/m2 au cœur de Paris

Paris sera toujours Paris. Bon d’accord, les prix immobiliers parisiens baissent sensiblement depuis la crise sanitaire de 2020. En mars, ils s'établissent en moyenne à 9 403 €/m², selon Meilleurs Agents. Soit une nouvelle baisse de 0,7% en un mois. Mais certains quartiers de la capitale ont toujours la cote. À l’instar de son cœur historique qui abrite les cinq rues les plus chères de France. Là, les prix au mètre carré dépassent facilement les 20 000 euros. 

On vous les donne dans l’ordre. Et on file donc rue de Furstemberg, l’atout charme du quartier de Saint-Germain-des-Prés (6e arrondissement). Avec sa place du même nom qui a inspiré nombre d’artistes - Eugène Delacroix en tête -, la pittoresque rue de Furstemberg n’est pas à la portée de tout le monde. Comptez en moyenne 24 272 €/m². 

Non loin derrière, le Quai des Orfèvres (1er arrondissement), rue la plus chère de France en 2023, affiche fièrement 23 777 €/m². On trouve ensuite la mythique avenue Montaigne dans le 8e (23 123 €/m²), la rue de l’Abbaye (21  833 €/m²), à 100 mètres de la rue de Furstemberg, et la rue Guynemer (21  739 €/m²) dans le quartier d’Odéon (6e).

Image
Les 10 rues les plus chères de France
Top 10 des rues les plus chères de France.

La Côte d’Azur épargnée par la crise de l’immobilier

Cannes, Antibes, Nice… les luxueuses stations balnéaires de la Côte d’Azur portent le marché immobilier. Envers et contre tout. Des baisses de prix ? Que nenni ici. On constate même plutôt l’inverse. Prenons les prix immobiliers cannois : eh bien ils ont augmenté de 3,4% en un an. De quoi faire pâlir de jalousie bien des propriétaires parisiens. Comptez 6 127 €/m² en moyenne à Cannes mais certaines rues affichent des prix bien plus élevés. C’est notamment le cas du célèbre boulevard de la Croisette, où les logements s’échangent à 12 410 €/m². La rue de Gray Street (12 311€/m²) et le boulevard Eugène-Gazagnaire (10 878€/m²) complètent le podium des rues les plus chères de Cannes.

Cap sur Antibes, à une dizaine de kilomètres de Cannes. Dans cette riche ville balnéaire, le prix au mètre carré moyen s’élève à 6 133 €/m². Mais dans les cinq rues les plus chères de la ville, l’immobilier dépasse les 10 000 € du mètre carré.  Quelles sont ces rues ? Le boulevard John-Fitzgerald-Kennedy, le boulevard de Baçon, l’avenue Tour Gandolphe, le chemin des Mougins et le traverse Pas du Diable. Et c’est le même tarif pour toutes : 10 948 €/m². 

On ne pouvait pas quitter la Côte d’Azur sans un petit stop à Nice bien sûr. Avec un top 3 des rues les plus chères de la ville : l’avenue Jean-Lorrain (10 300 €/m²), l’avenue Germaine (10 195€/m²) et le boulevard Princesse Grâce de Monaco (9  990/m² €).

Vivre dans la rue la plus chère de sa ville : possible ou pas ?

Il y a cher et cher. Et c’est ce qui ressort clairement de notre étude. Alors qu’à Paris, la rue de Furstemberg caracole en tête du classement avec son prix exceptionnel de 24 272 €/m², on retrouve loooooooooooin, très (très) loin, en toute fin de liste, la ville de Saint-Etienne et sa rue Gabriel-Calamand. Dans la rue stéphanoise la plus chère, les prix de l’immobilier ne dépassent pas les 2 165 €/m² en moyenne. 

À la croisée des chemins, vous pouvez investir à Aix-en-Provence. Sa rue la plus chère, l’avenue Giuseppe-Verdi affiche des prix à 8 615 €/m². Plus au nord, direction La Rochelle où vous acheterez en moyenne à 6 452 €/m² sur l’avenue des Minimes.

Sinon, il vous reste aussi Bourges, qui sera capitale européenne de la culture en 2028. Budget pour poser vos valises rue Maurice-Canon ? 2 886 €/m². Vous pourrez alors vous targuer de vivre dans la rue la plus chère de votre ville, sans y laisser un rein. Avouez que c'est... canon !

L’essentiel à retenir : 

  • Avec ses 24  272€/m², la rue de Furstemberg est la rue la plus chère de France. Elle incarne presque à elle-seule tout le charme de Saint-Germain-des-Prés (6e arrondissement de Paris). 
  • Le cœur historique parisien abrite les cinq rues les plus chères des 50 plus grandes villes de France, avec des prix dépassant les 20 000€/m². 
  • Cannes est la deuxième ville de France où l’on trouve les rues les plus chères, au-delà des 10 000€/m². 
  • Dans les Alpes-Maritimes, le boulevard John-Fitzgerald-Kennedy (10 948€/m²) se hisse en tête des rues les plus chères d'Antibes. Il surpasse ainsi la célèbre avenue Jean-Lorrain (10 300 €/m²),  qui détient le titre de la rue la plus coûteuse de Nice.
  • À 2 165€ en moyenne, un mètre carré rue Gabriel-Calamand, rue la plus chère de Saint-Etienne, coûte onze fois moins cher que rue de Furstemberg, aka rue la plus chère de France.
Méthodologie :

Prix immobiliers Meilleurs Agents - mars 2024.

Trois sources de données : base Notaires, DVF et les transactions communiquées par nos agences immobilières partenaires. 

Les rues sélectionnées pour ce palmarès sont celles pour lesquelles on observe au moins 20 adresses pour les villes hors Île-de-France et celles pour lesquelles on observe au moins 5 adresses en Île-de-France et pour lesquelles au moins 20% des adresses ont un prix à l’adresse.
Découvrez le prix au mètre carré dans votre zone
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !