Encadrement des loyers : quelles perspectives à Montpellier ?

Karin Scherhag 24 aoû 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Pour faire face à des loyers trop chers, la ville de Montpellier a choisi d'expérimenter l'encadrement des loyers. Le dispositif est effectif depuis le 1er juillet.
Image
Montpellier encadrement loyers
Sommaire
L'encadrement des loyers est entré en vigueur à Montpellier le 1er juillet 2022 pour tenter de "retrouver des niveaux de loyers plus raisonnables". Une étude de Meilleurs Agents révèle toutefois que seules 27% des annonces locatives dépassent les seuils fixés. À Montpellier, les loyers sont chers. Et en hausse constante. Selon Meilleurs Agents, les loyers ont encore grimpé de 2% en un an, entre 2021 et 2022. Il faut aujourd'hui compter plus de 13 €/m2 pour se loger dans la capitale héraultaise. Pour les studios, majoritairement habités par des étudiants, les quittances affichent même jusqu’à 17,3 €/m2. Beaucoup trop cher, s'insurgent les élus locaux. Car après l’Île-de-France, Nice et la frontière suisse, Montpellier est le territoire où les loyers sont les plus chers de France, devant Toulouse, Bordeaux, Marseille ou Strasbourg ! Le hic ? Montpellier bat aussi des records en matière de chômage ou de bas revenus. C'est donc pour tenter de "retrouver des niveaux de loyers plus raisonnables" que la municipalité a choisi d'expérimenter l'encadrement des loyers. Ce dispositif visant à fixer des seuils de loyers maximums est en vigueur ici depuis le 1er juillet 2022. Les bailleurs ne pourront donc plus dépasser de plus de 20 % les loyers de référence fixés chaque année, sous peine de sanction.
Image
encadrement des loyers Montpellier

Encadrement des loyers : à Montpellier, plus de deux tiers des annonces sont dans les clous

Meilleurs Agents s'est naturellement penché sur la situation locative dans la capitale de l'Hérault. Et pour le leader de l'estimation immobilière en ligne, les nouveaux seuils semblent cohérents avec les loyers du marché puisque seules 27% des annonces étaient au-dessus des nouveaux plafonds établis lors de la mise en place du dispositif. Quant au montant du dépassement, il s'établit en moyen à 67 euros par an. Découvrez l'étude complète de Meilleurs Agents. Pour savoir si votre loyer est dans les clous, la métropole de Montpellier a mis au point un simulateur, accessible aux locataires comme aux propriétaires. Sur le même sujet : 
Méthodologie : Étude Meilleurs Agents réalisée en juillet 2022 à partir des annonces de locations non meublées et meublées publiées par des agences immobilières à Paris, entre le 1er juillet 2020 et le 1er juillet 2022, dans la Plaine Commune entre le 1er juin 2021 et le 1er juin 2022, à Montpellier entre le 1er juillet 2021 et le 1er juillet 2022 et à Bordeaux entre le 15 juillet 2021 et le 1er juillet 2022 (plus de 18 000 annonces étudiées). Les loyers de référence majorés disponibles par quartier à Paris, par ville (à l’exception de Saint-Denis découpée en deux) dans la Plaine Commune, à l’IRIS à Montpellier et Bordeaux et par type de bien en vigueur depuis respectivement les 1er juillet 2020 et 2021, le 1er juin 2021, le 1er juillet 2022 et le 15 juillet 2022 sont utilisés. Meilleurs Agents compare ce loyer de référence au loyer affiché dans l’annonce afin de déterminer la part d’annonces respectant ou non l’encadrement des loyers et le dépassement.
 
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
A la une !
Image
Immobilier : tout ce qui change en 2024
France
Qui dit nouvelle année, dit aussi nouvelles mesures pour l’immobilier. Revalorisation du PEL. Reconduction du PTZ. Évolution des aides à la rénovation énergétique. Extension géographique de l...