Immobilier : Montpellier, grande ville la moins chère de France

Karin Scherhag 16 oct 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Chaque mois, on pointe notre microscope immobilier sur une grande ville de France. Et c’est au tour de Montpellier de passer sur le gril de nos équipes scientifiques. Prix immobiliers, stock de biens à vendre, quartiers cotés, secteurs abordables… On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le marché local.

Image
Zoom sur le marché immobilier à Montpellier
À Montpellier, les biens immobiliers se négocient environ 3 500 €/m2.
Sommaire

À Montpellier, les prix immobiliers ont baissé de 3% en un an

Vous le savez désormais : le marché immobilier français s’enlise. Les ventes s’éternisent, les prix baissent, les acheteurs peinent, les locataires aussi… Et les grandes villes sont les premières à faire les frais de cette situation avec des baisses de prix (presque) partout. 

À l’instar de Montpellier où on enregistre une chute des prix au m² de 3,1% en un an. Pour acheter un appartement, comptez désormais 3 512 €/m²* en moyenne. Ce qui fait de la capitale de l’Hérault la grande métropole la plus accessible de France. Devant Lille et Toulouse, qui affichent des tarifs respectifs de 3 650€ et 3 673€/m² pour les appartements.

Le stock de biens à vendre se reconstitue

On ne va pas se le cacher : 3% en un an, c’est une sacrée baisse. Mais ce n’est pas grand-chose en comparaison avec les dégringolades de Lyon (-8,4% sur la même période), Bordeaux (-8,3%) ou même Nantes (-5,1%). Dans ces villes, le marché se détend et les stocks de biens à vendre explosent. Avec parfois jusqu’à 90% de biens à vendre supplémentaires par rapport à août 2018, en pleine crise financière. 

Ce n’est pas encore le cas à Montpellier, où le stock est toujours inférieur de 26% par rapport à l’été 2018. C’est sans doute ce qui freine jusqu’à présent la baisse des prix. Petite alerte toutefois puisque depuis un an, le stock se reconstitue (+38.5%). Ce qui laisse présager une détente du marché et de nouvelles chutes de prix. 

“La tendance est plutôt à la reconstitution des stocks de biens à vendre dans les plus grandes villes de France du fait des difficultés d’accès au crédit et d’un taux d’intérêt qui dépasse désormais 4%. Si Montpellier voit elle aussi son offre de biens à vendre augmenter de 35% entre janvier et août 2023, elle reste encore légèrement en-dessous des niveaux d’août 2019 où le marché était particulièrement tendu. Signe que la ville n’est pas encore entrée dans une phase de blocage. Les prochains mois seront à surveiller”, analyse Alexandra Verlhiac, économiste chez Meilleurs Agents.

Plus de 4 700€/m² à Port Marianne

Les prix de l’immobilier à Montpellier varient considérablement entre le centre et l’est de la ville. En tête des quartiers les plus chers : le quartier jeune et moderne de Port Marianne, qui concentre les plus belles créations d’architecture contemporaine avec des prix qui s’élèvent à 4 738€/m² en moyenne ! On retrouve ensuite le quartier intimiste des Beaux Arts, où acheter à deux pas du centre historique coûte en moyenne 4 451€/m². Vient enfin le quartier coté et résidentiel d'Aiguelongue (4 446€/m²).

Estimez gratuitement votre bien en 2 min

À l’est de Montpellier, des prix plus abordables

A contrario, l’est de Montpellier regroupe les trois quartiers les plus abordables de la ville. Les Hauts de Massane occupe ainsi la première place avec un prix moyen au m² qui atteint 2 087€. Le quartier populaire de La Paillade demeure lui aussi attractif (2 278€/m²). Toujours à l’est de la ville, le quartier du vieux village de Celleneuve est à peine plus cher (2 751 €/m²).

*Prix de l'Immobilier Meilleurs Agents au 1er octobre 2023.
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Immobilier : zoom sur Nice
Villes
Avec des prix immobiliers en hausse de près de 8% en un an, Nice est aujourd’hui la deuxième grande ville la plus chère de France, (loin) derrière Paris. Alors que le marché immobilier tourne au...
Image
À Lyon, les prix immobiliers ont baissé de 3,1% en un an.
Villes
Lyon, une ville à contre-courant ? Sur le marché de l’immobilier, c’est certain. En un an, les prix immobiliers ont baissé de 3,1% dans la capitale des Gaules alors que dans le même temps, les prix...
Image
À Bordeaux, les prix immobiliers ont baissé de 2,9% depuis janvier 2023
Villes
La folie immobilière qui s’était emparée de la capitale de la Gironde semble s’être calmée. Bordeaux est en effet la ville de France où les prix immobiliers ont le plus baissé depuis le début de l...