Logement étudiant : et s'il valait mieux acheter ?

Karin Scherhag 04 avr 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Une étude inédite de Meilleurs Agents révèle que dans 78 villes étudiantes sur 100, il est moins coûteux d'acheter son studio que de le louer.
Image
acheter logement étudiant meilleurs agents
Sommaire
Une étude inédite de Meilleurs Agents révèle que dans 78 villes étudiantes sur 100 analysées, il est moins coûteux d'acheter un logement à son enfant que de le louer. Quelles sont ces villes ? Quel logement y acheter ? Pour quel budget ? Toutes les réponses sont ici. 

Quand nos enfants quittent le foyer pour poursuivre leurs études, on est plus souvent tentés de leur trouver un appartement à louer. Cela semble plus facile... et surtout moins coûteux. Et si on se trompait ? Si, sur le long terme, la location devenait moins rentable que l’achat ? Pour répondre à cette question, Meilleurs Agents, le leader de l'estimation immobilière en ligne, a analysé la durée d’amortissement de logements étudiants (des studios de 25m²) dans les 100 plus grandes villes étudiantes françaises (1) afin d’évaluer l'intérêt financier d’une location ou d’un achat pour un cursus d’études de cinq ans dans la même ville. Contre toute attente, l’achat est plus rentable que la location dans 78 villes étudiantes sur 100.

Mulhouse se hisse en première position avec une durée d’amortissement de seulement 1 an et 5 mois. Même si votre enfant effectue une formation en deux petites années, il est donc plus intéressant pour vous d’acheter que de louer ! Un studio de 25m² à Mulhouse coûte en moyenne 32 441 € (frais d’agence et de notaire inclus). À titre de comparaison, la location mensuelle y est en moyenne de 301,30 € (charges et APL (2) comprises).

Dans le top 5 de ce palmarès, on trouve aussi Roubaix (2 ans et 3 mois), Saint-Étienne (2 ans et 4 mois), Évry (2 ans et 7 mois) et Metz (notre photo) avec 3 ans tout ronds.

Image

Attention cependant à l’état de la demande pour les studios, qui peut rendre la revente du bien difficile si elle est faible. Par exemple, à Mulhouse, la part de locataires de résidences principales d'une pièce du parc privé n’est que de 12% contre 20% en moyenne dans l’ensemble des villes étudiantes. Ainsi, même si l’on part de l’hypothèse que les prix resteront stables au cours du temps, rien n’empêche que le bien se déprécie au fil des années”, prévient Barbara Castillo Rico, responsable des études économiques chez Meilleurs Agents.

À l’inverse, dans certaines villes, l’achat est tellement coûteux que cinq années ne peuvent suffire à amortir votre investissement. La location y est donc plus intéressante. C'est notamment le cas à Versailles où il faut plus de 8 ans pour amortir un achat, soit la durée des études de ceux qui préparent... une thèse ! 

Montpellier, Marseille et Lille : seules grandes villes où il vaut mieux acheter son studio

Trois villes parmi les onze plus grandes de France (3) restent attractives pour un achat immobilier. Ainsi, acheter un logement de 25m² à Montpellier, Marseille ou Lille pour la période d’études demeure plus rentable que de le louer ! À Montpellier, le loyer (charges et APL comprises) équivaut à 381,60 € par mois alors que le prix d'achat d'un studio s'élève à 91 706 € (frais d’agence et de notaire inclus). Il vous faudra ici attendre 3 ans et 11 mois avant d'amortir votre investissement, soit plus d’un an avant la fin des études de votre enfant. À Marseille, le loyer moyen est de 361,80 € contre un prix immobilier moyen à l'achat de 92 408 €. La durée d’amortissement est donc de 4 ans et 3 mois. Enfin, à Lille où l’achat est lui aussi plus intéressant, la durée d’amortissement est de 4 ans et 5 mois. Le loyer moyen y est en effet de 383,40 € tandis que l’achat d’un studio revient en moyenne à 100 609 €.

En revanche, dans les autres villes du top 11, il vaudra mieux louer qu'acheter. À titre d’exemple, la durée d’amortissement à Paris est de 6 ans et 10 mois et, à Lyon, de 6 ans et 7 mois.

Image

Un studio pour moins de 35 000 euros

“Sur 22 villes comptant plus de 30 000 étudiants, il est plus intéressant d’acheter dans plus d’une ville sur deux car il faut moins de cinq ans pour amortir son bien. Ainsi, à Nancy et Dijon par exemple, il faut 4 ans ou moins pour rentabiliser son achat pour des loyers mensuels à moins de 313 € dans ces deux villes. A contrario, dans des villes comme Aix-en-Provence ou Rennes, il faut compter plus de 5 ans pour rentabiliser son investissement”, détaille Barbara Castillo Rico.

Certaines villes sont particulièrement attractives puisqu'elles permettent d’acheter un logement étudiant pour moins de 35 000 € (charges comprises), à l’image de Montluçon (22 891 €), Nevers (25 953 €), Mulhouse (32 441 €) et Saint-Etienne (34 491 €).

Découvrez l'étude complète de Meilleurs Agents.
(1) Les villes sélectionnées pour l’étude sont des villes comptant plus de 30 000 habitants, dont au moins 5% sont des étudiants.
(2) Montant des APL pris en compte : 150 euros/mois.

(3) Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux, Montpellier, Lille, Toulouse, Rennes, Nice, Nantes et Strasbourg.
 
Image
Villes françaises où acheter un logement étudiant pour moins de 35 000 euros.

Les principaux enseignements de l'étude

  • Sur 78 des 100 villes étudiées, il est plus intéressant d’acheter un logement de 25m2 pour son enfant plutôt que de le louer si celui-ci poursuit ses études jusqu’au grade master (bac +5) dans la même ville.
  • Ce chiffre est réduit à 23 villes si l’étudiant s’arrête au grade de la licence (bac +3).
  • Mulhouse est la ville étudiante où l’achat est le plus intéressant avec un bien amorti après seulement un an et cinq mois (32 441 pour un studio de 25 m2).
  • Versailles est la ville du classement où l’achat est le moins intéressant avec un bien amorti au bout de huit ans et cinq mois à l’achat (242 423€ pour un studio de 25m2).
  • Dans les onze plus grandes métropoles françaises, seules Montpellier, Marseille et Lille présentent une telle opportunité d'investissement.
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
A la une !
Image
achat sans apport
Acheter
Lorsque vous contractez un emprunt pour l’achat d’un bien immobilier, un apport personnel vous est demandé. Cet apport peut aujourd’hui représenter 33 % du montant emprunté ! Mais il existe certaines...
Image
Tout savoir pour rédiger une offre d'achat immobilier
Acheter
Vous avez eu un réel coup de coeur pour un appart'. Vous vous y voyez déjà. Si vous ne voulez pas qu'il vous passe sous le nez, rédigez vite votre offre d'achat. Choix du courrier, mentions...
Image
jeune femme sur son téléphone allongé sur son canapé
Acheter
À l’été 2023, nous apprenions grâce à une étude Eurostat, que la France comptait 65,1 % de propriétaires. Se plaçant ainsi à la 8e position derrière la Roumanie, la Pologne et l’Espagne, les trois...