Logement étudiant : où se loger pour moins de 400 € par mois ?

21 juin 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
La chasse aux logements étudiants est bientôt ouverte ! Pour louer un studio sans vous ruiner, on a passé en revue les loyers dans les villes universitaires. Prêt.e.s pour un tour de France ?
Image
logement étudiant angers meilleurs agents

Sommaire

Le logement représente le premier poste de dépenses des étudiants. Et comme les loyers augmentent significativement, on s’est demandé où on pouvait encore louer un studio sans se ruiner. Accrochez-vous, on vous embarque pour un tour de France des villes universitaires ! L’inflation n’épargne pas les étudiants. La preuve : dans les villes universitaires, les loyers des studios ont considérablement augmenté au cours des douze derniers mois. Selon l’Union nationale des étudiants de France (Unef), un étudiant débourse en moyenne 610 euros par mois pour se loger, contre 550 euros mensuels en 2021 (+10,9% en un an). 

Le saviez-vous ?

Le logement représente entre 50% et 60% du budget des étudiants français. 
Une augmentation qui touche toutes les villes de France. Ou presque. Paris est en effet à contre-courant des autres métropoles. Depuis la crise sanitaire, les étudiants boudent la capitale, lui préférant des villes plus petites, où les loyers sont surtout plus abordables. Résultat : en trois ans, Paris a enregistré une baisse des loyers de l’ordre de 0,8%. Toutefois, avec un prix moyen de 864 €/mois* pour un studio de 26 m2, la capitale affiche toujours les loyers les plus élevés de France.  C’est ce que révèle une enquête de Meilleurs Agents. Le leader de l’estimation immobilière en ligne a passé en revue les prix des studios* dans 66 villes étudiantes de métropole. Sans surprise, c’est en Île-de-France - région concentrant encore la plus grande partie des étudiants français - que les loyers sont les plus chers. Pour exemple, il faut compter 796 €/mois pour un studio à Boulogne-Billancourt, 767 €/mois à Nanterre, 756 € de loyer mensuel à Issy-les-Moulineaux ou bien encore 753 € mensuels à Villejuif. Découvrez l’étude complète de Meilleurs Agents

Logement étudiant : ces villes où se loger pour moins de 400 €/mois

La bonne nouvelle de cette étude ? Malgré des augmentations de loyers assez significatives partout, les étudiants peuvent encore dégoter des studios pour moins de 400 euros par mois dans de nombreuses villes françaises. Pour cela, il faut bien sûr s’éloigner des très grandes agglomérations. Ainsi, à Dunkerque, distante de Lille d’une petite centaine de kilomètres, prévoyez un budget de 391 €/mois. C’est sensiblement la même chose à Poitiers (389 €/mois), à Pau (389 €/mois), à Bourges (387 €/mois), à Narbonne (386 € de loyer mensuel) et à Brest (380 €/mois). Viennent ensuite Angoulême (pour un loyer mensuel de 373 €),  Bourg-en-Bresse (372 €), Le Mans (372 €), Saint-Etienne (369 €), Limoges (366 €) et La Roche-sur-Yon (365 €). Cholet (350 €/mois) et Massy (350 €) sont les villes universitaires les moins chères de notre étude. 

Angers, nouvelle ville “chouchou” des étudiants français 

En trois ans, Angers (notre photo) et ses loyers attractifs (416,4 € en 2022) ont accueilli plus de 3 000 étudiants supplémentaires. Ceux-ci représentent aujourd’hui 28% de la population angevine. Coralie, étudiante en psychologie, a posé ses valises ici l’été dernier, séduite par cette cité à taille humaine et dans laquelle “le coût de la vie est beaucoup moins élevé qu’à Paris”. La jeune femme a pourtant longtemps rêvé de s’installer dans la capitale.  Les agences immobilières locales croulent sous les demandes et reçoivent désormais près de cinq dossiers pour un seul logement. Conséquence, les loyers commencent ici aussi à décoller. Selon l’Unef, ils étaient de 379 euros en moyenne en 2020, soit une augmentation de près de 10% Lyon (535 € de loyer mensuel) est également sous tension : dans cette ville, il y a en moyenne quatre demandes étudiantes pour une seule offre de logement. Et malgré une baisse des loyers de 2% en un an, la capitale des Gaules a vu le prix de ses studios augmenter de 8% en moyenne depuis l'été 2019, mesure Meilleurs Agents.  Si trouver un logement s'apparente à un vrai parcours du combattant dans certaines villes, les associations étudiantes et certaines collectivités locales mettent en place des dispositifs d’urgence pour aider les jeunes qui n’ont pas trouvé d’appartement à la rentrée. N’hésitez pas à vous rapprocher des municipalités et d’organismes tels que le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous), notamment. Et surtout, commencez à chercher votre logement avant les grandes vacances
*Prix immobiliers Meilleurs Agents au 1er juin 2022 pour un logement de type 1 d’une superficie de 26 m2.
 

Chiffres-clés

  • Ville où les loyers sont les plus élevés : Paris (864 €/mois)
  • Villes où les loyers sont les moins élevés : Cholet et Massy (350 €/mois)
  • Loyer le plus élevé (hors Île-de-France) : Aix-en-Provence (596 €/mois)
  • Écart entre le loyer le plus cher et le loyer le moins cher : 514 euros.
  • Nombre de villes où le loyer mensuel dépasse 500 euros : 23, soit sept de plus qu’en 2021.
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French