4 points à savoir sur Linkedin pour son agence immobilière

krys 27 jan 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Avec plus de 19 millions d’inscrits en France (660 dans le monde), Linkedin est un réseau social professionnel qui est un point de rencontre de choix. Il regorge d'opportunités pour les agents immobiliers qui savent l’utiliser. Comment le maîtriser pour le mettre au service de son activité ? Comment s’en servir pour faire du business ? On vous explique tout.
Image
62
Sommaire
Dans l’immobilier comme dans tous les secteurs, les réseaux sociaux sont des leviers qui permettent de gagner en notoriété. Avec plus de 19 millions d’inscrits en France (660 dans le monde), Linkedin est un réseau social professionnel qui est un point de rencontre de choix. Il regorge d'opportunités pour les agents immobiliers qui savent l’utiliser. Comment fonctionne Linkedin ? Comment le maîtriser pour le mettre au service de son activité ? Comment s’en servir pour faire du business ? On vous explique tout.

Linkedin Kézako ?

Linkedin est un réseau social, à l’instar de Facebook, Twitter ou Instagram qui se veut exclusivement professionnel. Les relations sont basées sur des rapprochements entre des personnes qui :
  • font le même métier
  • évoluent dans le même secteur d’activité
  • s’intéressent aux mêmes produits & business, etc.
En d’autres termes, Linkedin est un immense réseau de networking pour développer son réseau professionnel.
Image
Bruno Fridlanski, consultant en influence professionnelle, auteur de “Maîtriser Linkedin”
Bruno Fridlanski, consultant en influence professionnelle, auteur de “Maîtriser Linkedin”
  Linkedin permet de montrer qu’on maîtrise son domaine qu’il s’agisse d’un sujet juridique, immobilier, sectoriel, ou encore économique. C’est son portfolio. Un agent immobilier peut utiliser cette plateforme pour démontrer son expertise, et pour justifier tout ce qu’il promet à ses prospects et clients. Cela l’aidera automatiquement à rentrer des mandats.

1. Le profil : votre vitrine sur le monde

Image
63
Votre profil personnel (l’équivalent du “mur” Facebook) doit être soigné comme la vitrine de votre agence. Des informations doivent impérativement y figurer. Votre expérience, pour commencer, concerne votre parcours et les formations que vous avez suivies. Votre situation professionnelle, ensuite, avec le nom de votre agence ou de votre société, et les coordonnées pour faire appel à vos services. Vos compétences, enfin, (en matière de prospection, d’estimation de biens, d’accompagnement à la vente, à l’achat, etc.).

Le saviez-vous ?

N’hésitez pas à demander à vos clients et vos partenaires de laisser une recommandation, cela vous apportera de la crédibilité à votre profil.
Il est important de mettre une photo de profil et une image de couverture, et de bien remplir les rubriques “infos” avec un texte personnalisé et “réalisations” (rubrique dans laquelle vous pouvez notamment mentionner les langues que vous parlez).

L'œil de l'expert

Vos contacts sur Linkedin peuvent alimenter votre profil en vous "recommandant". Cette fonctionnalité leur permet de préciser que vous possédez telle ou telle compétence. Votre profil affichera la compétence en question, en indiquant qui l’a recommandée.
Image
Bruno Fridlanski, consultant en influence professionnelle, auteur de “Maîtriser Linkedin”
Bruno Fridlanski, consultant en influence professionnelle, auteur de “Maîtriser Linkedin”
Quand on tape le nom de quelqu’un sur Google, c’est presque toujours le profil Linkedin de la personne qui apparaît en haut des résultats de recherche. C’est donc la première impression qu’on donne à son interlocuteur. Aujourd’hui, la plupart des gens font une recherche Google avant de faire du business avec quelqu’un. Avoir un profil Linkedin soigné est donc indispensable pour aller plus loin, pour décrocher un mandat, une gestion, etc

Qui est Bruno Fridlanski ?

Bruno Fridlanski est consultant, formateur, et conférencier. Il travaille autour de l’influence professionnelle (essentielle aux agents immobiliers). Il s’est spécialisé dans un outil digital en particulier : Linkedin. Vous pouvez le suivre en ligne sur son profil Linkedin, mais aussi sur le site maitriserlinkedin, qu’il anime. En 2017, il publie : “Maîtriser LinkedIn – Pour développer votre image professionnelle, votre business et l’influence de vos collaborateurs”, aux Éditions Kawa. Son ouvrage est disponible ici (206 pages, 29,95€).

2. Votre réseau : vos vecteurs de notoriété

Image
64
Votre réseau, c’est la communauté qui se forme autour de vous. Chaque relation que vous créez, sera informée de votre actualité et vous de la leur. Ainsi, il peut être intéressant d’entrer subtilement en contact avec des prospects et des clients. Ces derniers pourront ainsi constater, grâce à votre profil et vos actualités, que vous maîtrisez la question immobilière, les outils digitaux nécessaires à la vente et à l’achat de bien, que vous connaissez votre secteur géographique, etc.
Image
Bruno Fridlanski, consultant en influence professionnelle, auteur de “Maîtriser Linkedin”
Bruno Fridlanski, consultant en influence professionnelle, auteur de “Maîtriser Linkedin”
Linkedin permet de créer des relations humaines et un socle de confiance, nécessaire pour contractualiser, pour faire du business, etc. Il faut se servir de cet outil pour développer ces relations humaines professionnelles, afin d’apparaître comme un élément central, incontournable du secteur immobilier.
Au-delà de votre clientèle, vous pouvez créer des liens avec d’autres professionnels de votre secteur. C’est un excellent moyen d'entretenir votre connaissance du secteur immobilier, mais pas seulement. Linkedin vous géolocalise, et vous suggérera en priorité des contacts proches de vos zones de prospection. Petit bonus, Linkedin vous permet de surveiller votre concurrence, mais aussi de nouer des liens utiles à votre activité. Enfin, il est toujours judicieux d’entrer en contact avec de potentiels partenaires : notaires, courtiers, juristes, etc. Ils viendront enrichir votre carnet d’adresses, et leur expertise pourra souvent vous servir.

Le saviez-vous ?

Pour créer une relation, vous devez faire une “demande de connexion” à votre interlocuteur, qui pourra choisir d’accepter ou d’ignorer votre demande. S’il accepte, il fera désormais partie de votre communauté. Vous pouvez, vous aussi, recevoir des “demandes de connexion”, auxquelles il faudra répondre par la positive ou la négative.

Une solution à chaque étape jusqu’au mandat avec des packs sur-mesure, adaptés à vos objectifs

 3. Les contenus : votre prise de parole en ligne

Image
65
Vos contenus sont les actualités que vous choisissez de partager sur Linkedin, et qui seront visibles pour votre communauté. Ils peuvent prendre de nombreuses formes : il peut s’agir de textes, de liens (vers des sites, des articles, des vidéos, webinars, etc.) ou encore de médias (photos, vidéos, sons, etc.). Ces actualités vont nourrir les relations que vous entretenez avec votre communauté. Les thématiques ne manquent pas comme présenter votre expertise immobilière, les succès de votre activité ou de votre professionnalisme.
Image
Bruno Fridlanski, consultant en influence professionnelle, auteur de “Maîtriser Linkedin”
Bruno Fridlanski, consultant en influence professionnelle, auteur de “Maîtriser Linkedin”
Il faut utiliser Linkedin pour démontrer son expertise. Personne ne peut se déclarer soi-même expert : c’est notre audience qui nous reconnaît comme tel. Si je parle d’immobilier et que ça intéresse mes interlocuteurs, je vais être considéré par ma communauté comme un expert de l’immobilier. C’est comme ça que je vais pouvoir, ensuite, prospecter !
Comme sur les autres réseaux sociaux, vos contacts peuvent réagir aux contenus que vous partagez. Ils peuvent “aimer”, “adorer”, “applaudir”, par exemple. Ils peuvent aussi choisir de commenter ou de partager vos publications. En commentant, ils ouvrent un dialogue auquel vous pouvez répondre. En partageant votre contenu, ils permettent à leur propre communauté d’y avoir accès, et lui donnent donc un potentiel de viralité intéressant pour votre notoriété. Pour nourrir votre relation avec votre communauté, il est important de réagir, vous aussi, à leurs actualités. En “aimant”, en commentant, en partageant, en discutant via l’outil de messagerie instantanée, vous renforcez vos rapports, et ainsi, votre position d’expert.

4. Intégrer des groupes

Image
66
Comme tous les réseaux sociaux et messageries instantanées, vous avez la possibilité de créer ou d’intégrer des groupes intéressants (investisseurs, courtiers, notaires, confrères…) pour votre agence immobilière sur Linkedin. Vous pouvez mettre en avant votre réseau immobilier et vos partenaires tout en récoltant des informations et identifier les besoins de vos prospects. Mais il faut être subtile, sur Linkedin, il ne faut pas faire de publicité ou poster des messages commerciaux dans vos groupes. Gardez en tête que ce sont des discussions entre professionnels et non un terrain pour poster vos annonces immobilières. À moins que l’un de vos membres vous le demande directement...
Les confinements successifs ont démultiplié les taux d’utilisation des réseaux sociaux. Linkedin, notamment, a gagné 50 millions d’utilisateurs à l’échelle mondiale. En tant qu’agents immobiliers, vous connaissez l’importance du digital et des réseaux sociaux. Ces derniers vous aident à vous démarquer de vos concurrents et à gagner en notoriété. Ils sont de plus en plus souvent le point de départ de relations professionnelles qui peuvent déboucher sur des transactions. C’est votre chance d’entreprendre de nouvelles bonnes pratiques, en vous inscrivant sur Linkedin, pour une année pleine de nouvelles interactions et de nouveaux mandats !

Une solution à chaque étape jusqu’au mandat avec des packs sur-mesure, adaptés à vos objectifs

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
A la une !
Image
PropTech : les perspectives pour 2024
Digital
La PropTech révolutionne l’immobilier. Et bien que l'on apprenne chaque mois que des startups lèvent des millions d'euros, sont-elles à l'abri, peuvent-elles croire en un futur sans nuage ?