Vivre près d’un cimetière : enfer ou bonne affaire ?

Karin Scherhag 28 oct 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

À votre avis, vivre près d'un cimetière, ça coûte vraiment moins cher ? Alors qu'Halloween et la Toussaint approchent, on vous embarque pour une tournée des cimetières. Apprêtez-vous à frémir avec cette étude qui tord le cou... aux idées reçues !

Image
vivre près d'un cimetière
Sommaire

C’est bien connu : vivre près d’un cimetière, ça coûte moins cher. Non ? Alors que La Toussaint, Halloween et El dia de los muertos approchent à grands pas, une étude Meilleurs Agents x Groupe SeLoger pourrait bien tordre le cou aux idées reçues.  Anissa est une vraie flippée des cimetières. Cette Parisienne de 29 ans est incapable d’y mettre les pieds. “Ça n’a pas toujours été comme ça, confie-t-elle. Ça a commencé à l’enterrement de ma grand-mère, quand j’avais 17-18 ans. J’ai fait un malaise dans l’église.” La phobie s’est accentuée quelques années plus tard, lors d’un semestre d’études à Dublin. À trois reprises, un prof d’histoire irlandaise a emmené la classe d’Anissa visiter des cimetières, avec ambiance bien glauque à la clé. Depuis, entre la jeune femme et les cimetières, c’est une véritable histoire d’horreur. “Je ressens un profond malaise en passant devant un cimetière. Même si je me trouve à bord d’un train, par exemple : sueurs froides, difficultés à respirer…”, détaille-t-elle. Une phobie qui ne l’handicape pas au quotidien mais qui prend parfois des tournures un peu… extrêmes. “Lors de travaux d’agrandissement, des ossements ont été trouvés dans le sous-sol d’un supermarché où je faisais parfois mes courses. Depuis, je n’ai pas pu y retourner et je n’y retournerai pas !” 

Image
visuel-RP-26-10-IG-infographie-cimetiere-RP_(1)

Vue sur un cimetière : un frein à l’achat ou à la location pour plus de la moitié des Français

Tanatophobes ou nécrophobes, comme Anissa ils sont nombreux à éprouver une véritable phobie de tout ce qui a attrait à la mort. Alors pour eux, vivre à proximité d’un cimetière, “c’est hors de question !” Selon un sondage YouGov* pour Meilleurs Agents et Groupe SeLoger, plus d’un Français sur deux (54%) déclare que la vue sur un cimetière pourrait être un frein à l'achat ou à la location d'une maison ou d'un appartement. Une proportion encore plus forte chez les moins de 45 ans et chez les porteurs de projets de vente ou d’achat (64%). Pourquoi ? L'impression d'une ambiance triste pour une petite majorité d’entre eux (41%). Pour les autres (37%), le cimetière symbolise la mort, tout simplement.

Le saviez-vous ?

5% des Français vivent aujourd'hui à proximité d’un cimetière.

Ceux qui seraient prêts à s’installer près d’un cimetière espèrent plus de tranquillité, moins de nuisances sonores (53%). C’est vrai qu’on peut difficilement faire plus calme comme voisinage ! Et 22% des sondés apprécient la vue dégagée (et verdoyante la moitié de l’année) à proximité des cimetières.  Lorsqu’il a fait construire sa maison dans la banlieue lilloise, Jacques a longtemps cherché un terrain libre près d’un cimetière. En vain. “Non pas que mon épouse ou moi soyons particulièrement attirés par ce genre d’endroit, mais on se disait qu’on paierait forcément moins cher”, raconte-t-il. Comme Jacques, ils sont deux tiers des sondés (66%) à penser que la vue sur un cimetière fait baisser le prix des logements (ou des terrains). Une idée largement répandue donc… et pourtant erronée. 

Image
post-26-10-IG-infographie-cimetiere-RP-prixeleves_(1)

Non, un bien immobilier près d’un cimetière ne coûte pas moins cher

Meilleurs Agents, le leader de l’estimation immobilière en ligne, a analysé le prix des logements à proximité d’une centaine de cimetières dans les onze plus grandes villes de France. Et le résultat est sans appel : contre toute attente, vivre près d’un cimetière ne coûte pas forcément moins cher. Ainsi en moyenne, appartements et maisons confondus, les prix immobiliers sont plus faibles autour de 31 cimetières (36%)... mais ces prix sont plus élevés autour de 56 d’entre eux (64%). “En étudiant les marchés immobiliers autour d’une centaine de cimetières dans les plus grandes villes françaises, nous n'observons pas une dégradation du prix à leur approche. Nous constatons plutôt des réalités très hétérogènes selon l'environnement du cimetière, relève Alexandra Verlhiac, économiste chez Meilleurs Agents et Groupe SeLoger. Il est donc impossible d’affirmer qu’il existe un “effet” cimetière.”  Par exemple, le type de bien (appartement ou maison), l'âge du bâti présent aux environs du cimetière par rapport à l'ensemble du quartier dans lequel il se trouve ou la proximité du cimetière à des centres d'intérêt resteront les principales explications du prix. Du moins dans les grandes villes, où le marché immobilier est déjà tendu. “C’est évident que si je trouve le bien de mes rêves dans le 3e arrondissement de Paris, je serai sans doute moins regardante que si je cherche une maison isolée à la campagne. Dans ce cas-là, je me dirai que je pourrai toujours en trouver une autre. Peut-être moins bien… mais loin d’un cimetière”, commente Anissa. 

Image
post-26-10-IG-infographie-cimetiere-RP-prixfaibles_(1)

Selon les villes, la proximité d’un cimetière a un impact sur les prix immobiliers. À Bordeaux par exemple, les appartements construits autour des cimetières coûtent en moyenne 4% moins cher que les biens similaires qui en sont plus éloignés au sein du même quartier. À l’inverse, à Rennes, la proximité d’un cimetière valorise de 5% en moyenne les prix des appartements. Mais, toujours à Rennes, cette proximité provoque l’effet inverse dès lors qu’il s’agit d’acheter une maison, avec des prix immobiliers minorés de 8% en moyenne par rapport au reste du quartier. Autre exemple de cette hétérogénéité, à Lille les maisons situées près d’un cimetière sont en moyenne 3% plus chères que les autres dans le même quartier. Et vous, seriez-vous prêts à vivre près d’un cimetière ?

*Enquête réalisée du 13 au 14 octobre 2022 auprès de 1 003 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

Méthodologie : prix immobiliers de l’ancien Meilleurs Agents x SeLoger au 1er octobre 2022.
Les prix des cimetières sont les prix médians des adresses dans un rayon de 100 mètres autour des cimetières. Seuls les cimetières avec un minimum de 15 adresses de type appartement, maisons ou totales ont permis de construire respectivement des prix appartements, maisons et hybrides.

À Paris, les cimetières sont bien plus que des cimetières

Les touristes visitant Paris ratent rarement l’occasion de découvrir les célèbres cimetières de la capitale. On se presse pour fleurir les tombes des célébrités, comme celles de Jim Morrison et d’Oscar Wilde au Père Lachaise, celle de César au cimetière de Montparnasse ou encore celle de Dalida à Montmartre. Nombre de sépultures présentent aussi un intérêt architectural, culturel ou historique et peuvent faire l’objet de visites guidées. Alors, quel est l’impact de ces cimetières sur les prix immobiliers ? Là encore, à quartier différent, conclusion différente. Autour du cimetière du Père Lachaise, les prix des appartements sont par exemple très proches de ceux du quartier : 9 632 €/m2 à proximité du cimetière contre 9 527 €/m2 en moyenne dans le quartier. Même constat autour du cimetière de Montmartre où les prix des appartements sont ne sont que d’1% plus élevés que ceux du quartier des Grandes Carrières (10 620 €/m2 contre 10 485 €/m2). En revanche, autour du cimetière de Montparnasse, les prix des appartements sont de 11 563 €/m2 contre 11 796 €/m2 en moyenne dans le quartier (-2%). L’explication ? Les alentours du cimetière englobent le quartier de Plaisance, où les prix immobiliers sont nettement moins élevés (10 138 €/m2).

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
A la une !
Image
Des locations magiques pour un Noël inoubliable
Insolite
Vous n’avez pas encore réservé votre location de vacances pour les fêtes de fin d’année ? Pas de panique ! Nichés au cœur des traditions alsaciennes, savoyardes ou caribéennes, quelques opportunités d...
Image
Dormir dans une tour génoise en Corse
Insolite
Pour vos vacances d’été en France, on vous a dégoté dix hébergements tous plus originaux les uns que les autres. À faire pâlir de jalousie yourtes mongoles, roulottes et autres cabanes perchées.