La vidéo, un outil pour vous démarquer et obtenir plus de mandats

16 mar 2018
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
La vidéo est le média le plus consommé par les Français. Mais comment s'en servir pour booster son business ? Les réponses de nos partenaires.
Image
Image à la une 2000x1000 (8)

Sommaire

Une étude Médiamétrie de 2017 montre que la vidéo est le format le plus consommé en France : 63% des internautes regardent une vidéo tous les jours ou presque et 76% regardent une vidéo au moins 1 à 2 fois par semaine. Mais en quoi est-ce important dans le secteur de l’immobilier ? Nous avons interrogé des agences immobilières qui utilisent la vidéo au quotidien dans leur activité.

La vidéo en immobilier : comment ça marche ?

Pour l’instant, peu d’agences utilisent fréquemment la vidéo. Si la plupart du temps, elles s’en servent pour mettre en avant un appartement ou une maison, certaines mettent en image la vie locale, partagent des conseils et astuces, des témoignages clients ou présentent leur agence. Nous avons interrogé Dorian Lemaître, Directeur de l’agence Logis Conseil basée à Châtenay Malabry sur le sujet : “Nous avons décidé de nous lancer dans le format vidéo depuis environ un an. Nous avons fait appel à un professionnel pour réaliser la vidéo qui présente notre agence, et collaborons avec un photographe pour les annonces immobilières. Nous nous occupons du montage par la suite pour présenter les bien immobiliers sous forme de vidéos, ce qui  permet une belle mise en avant pour nos vendeurs.” Rodolphe Chayla, Directeur de l’agence R. Chayla Immobilier à Carcassonne, a été l’un des précurseurs dans le domaine : “Depuis le lancement de mon agence, j’ai toujours cherché à innover, et dès les années 90 je me suis lancé dans la vidéo, avant même l’usage des photos.”  Seul problème concernant la vidéo : cela a un coût. Alors, est-ce qu’en contrepartie cela permet de gagner en notoriété? D’avoir plus de mandats ? De faire plus de transactions ?

Un gain en visibilité...

Pour ceux qui utilisent la vidéo, pas de doute, cela permet de valoriser l’agence, de mettre en avant les collaborateurs, les valeurs humaines… Et plus globalement de réinstaurer ce sentiment de proximité, que certaines agences craignent de perdre du fait de la digitalisation du métier. “Le secteur immobilier évolue et il est important de s’adapter, nous confie Dorian Lemaître. À travers des articles et en m’informant sur internet, j’ai vu la vidéo comme une opportunité d’avoir une longueur d’avance. J’ai constaté que les vendeurs cherchaient à être rassurés en mettant un visage sur les noms des agents immobiliers, ce que nous faisons grâce à notre vidéo de présentation.” “La présence de vidéo ne prouve certes pas que l’agence est meilleure que les autres, mais montre aux particuliers son engagement, analyse Rodolphe Chayla. Le particulier remarque plus facilement une agence qui se met en avant par des biais différents et considère que cela garantira une réussite pour sa transaction. Cela m’a aidé à me faire connaître et surtout à me différencier à l’échelle locale.”

… qui aboutit à un accroissement des mandats exclusifs

Au-delà de mettre en avant l’agence, la vidéo permet de valoriser les biens de vos vendeurs. Et cet argument fait souvent mouche. C’est en tout cas ce que constatent ces deux professionnels qui l’utilisent régulièrement. En effet ce gain de visibilité attire les particuliers et notamment les vendeurs qui se tournent plus facilement vers des agences qui ont adopté cette stratégie digitale. La différenciation faite par ces agences est un argument phare pour avoir l’exclusivité lors de prises de mandats. Rodolphe Chayla nous précise : “Nos clients sont maintenant d’une génération qui est née avec les réseaux sociaux et qui est très sensible à la vidéo. Il faut s’adapter aux nouveaux vendeurs. Ce petit plus permet souvent d’avoir l’exclusivité. Et d’expliquer que “nous avons acheté un drone depuis 2015 pour filmer et mettre en avant certains biens immobiliers”. Dorian Lemaître partage cet avis : “Certes la vidéo nécessite un investissement mais le résultat est là. Nous observons un réel attrait de nos clients vendeurs pour ce type de vidéos proposées dans un cadre d’exclusivité. Nous avons observé une belle augmentation de nos prises de mandats depuis l’usage de la vidéo.” Selon une étude de Postling, 73% des propriétaires préfèrent travailler avec un professionnel de l’immobilier qui fait de la vidéo, alors que l’on constate qu’il y a encore très peu d’agences à avoir une chaîne YouTube alimentée régulièrement. Le virage digital est encore à prendre, et il n’est pas trop tard pour ajouter la vidéo à une stratégie globale pour espérer gagner en visibilité, obtenir plus de mandats et remporter l’exclusivité.  
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French