Encadrement des loyers : qu'en est-il 1 an après ?

zbourraud 24 juin 2020
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Un an après le lancement du dispositif d'encadrement des loyers à Paris, et à l’heure du second tour des municipales, quel est le bilan ?
Image
encadrement des loyers
Sommaire
Un an après le retour de l'encadrement des loyers à Paris et à la veille du second tour des municipales, dressons le bilan de ce dispositif ! L'équipe scientifique de Meilleurs Agents s'est intéressée à l’évolution des loyers dans les arrondissements parisiens en se basant sur 5 500 annonces d’agences immobilières pour des locations non meublées.

Les principaux enseignements

  • Plus d'une annonce sur deux ne respecte pas l'encadrement des loyers à Paris (53%). Cette proportion augmente significativement quand les logements sont situés dans les arrondissements les plus chers de la Capitale : Paris 6° (70%), Paris 7° (60%) et Paris Centre (67%).
  • Plus la surface est petite, moins le loyer est dans les clous. Parmi les appartements de moins de 20m², près de 80% des annonces sont illégales.
  • Le dépassement est en moyenne de 130€ par mois, ce qui représente 1 500€ par an.
  • Point positif : l'encadrement des loyers a permis de freiner la hausse des prix des locations
  • Un dispositif mal calibré ne reflétant pas l'hétérogénéité et la réalité du marché immobilier parisien
 

Une solution à chaque étape jusqu’au mandat avec des packs sur-mesure, adaptés à vos objectifs

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
A la une !
Image
Les ventes immobilières ont chuté en 2023
Conjoncture immobilière
L’année 2023 devrait se terminer avec un record inédit de baisse des transactions, sur un an. « Du jamais-vu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale », constate la Fédération nationale de l...
Image
La taxe foncière va encore flamber en 2023
Conjoncture immobilière
Vous avez ouvert grands les yeux en découvrant le montant de votre taxe foncière l’an dernier ? Attendez-vous à sauter au plafond cette année. Car la note risque d’être salée : +7 % au minimum, sur...