On a testé pour vous : les vide-greniers solidaires

Brune Loupol 12 mai 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le printemps, la saison des… déménagements bien sûr ! Voyons le positif : la corvée des cartons a l’immense avantage d’obliger à faire du tri dans ses affaires. Mais que faire de ce qu’on ne souhaite pas garder ? C’est le moment de faire une bonne action ! Pour cela, direction les vide-greniers solidaires. Et comme on aime être au plus près des tendances, on a enquêté sur ce phénomène qui ne fait que des heureux. Prêts pour une immersion dans le grand tri ? C’est parti.

Image
On a testé les vide-greniers solidaires
Les vide-greniers solidaires : le meilleur moyen de (se) faire plaisir !
Sommaire

C’est quoi un vide-greniers solidaire ?

On connaissait les vide-greniers. Ces étals d’objets, attrape-poussière pour les uns, merveilles pour les autres. C’est d’ailleurs tout ce qui fait leur charme : il y en a pour tous les goûts. Mais alors quelle différence entre une brocante vide-greniers « classique » et un vide-greniers solidaire ? 

Vide-greniers solidaire ou brocante, quelle différence ?

Dans un vide-greniers, on regroupe ce qu’on veut vendre, on fixe les prix et le jour J, on étale ses trésors sur une table en attendant qu’ils trouvent preneurs parmi les badauds venus chiner. Jusque-là, vous suivez.

Et en version solidaire alors ? Comme son nom l’indique, un vide-greniers solidaire a vocation à aider. L’argent des ventes est donc reversé à l’organisateur (une association ou un particulier) pour participer au financement des actions sociales menées auprès de causes humanitaires ou de personnes en difficulté.

Quels projets sont financés grâce à ce concept ?

Les ventes des objets proposés lors de vide-greniers solidaires peuvent servir à de multiples causes. Tout dépend de qui l’organise ! Foyers de jeunes, Secours Populaire, associations caritatives, mais aussi de quartiers… De multiples causes peuvent être à l’origine de cet événement.

Et les particuliers peuvent aussi être organisateurs pour soutenir une cause personnelle : achat de matériel spécifique pour un enfant handicapé, soutien à la recherche pour une maladie dont souffre un membre de l’entourage, cagnotte pour aider un proche en difficulté…

Vide-greniers solidaire : mode d’emploi

Comme de nombreux Français, on adore les brocantes. Alors si en plus ça peut être une bonne action, on dit oui ! On a donc relevé nos manches, ouvert nos placards et on a testé pour vous le vide-greniers solidaire.

Étape 1 : trier

À l’attaque ! On a vidé les armoires, les placards et les tiroirs pour faire un grand tri dans nos affaires. Vêtements, sacs, meubles, jouets, livres, disques, tableaux, bijoux, accessoires, vaisselle, linge de maison, vélos… Tout y est passé. Et au final on a regroupé une grande quantité d’objets oubliés, désuets, ou dont on n’avait plus l’utilité.

Et maintenant on fait quoi avec tout ça ?

Étape 2 : donner

Donner oui, mais à qui ? Pour trouver des associations, rendez-vous sur Internet, vous trouverez en quelques clics les prochains vide-greniers solidaires organisés près de chez vous. Il ne vous reste plus qu’à passer un coup de fil ou à vous rendre directement dans les locaux de l’association organisatrice pour déposer vos dons.

Étape 3 : retaper

Certains articles de notre butin étaient cassés ou abîmés, mais dans le doute on les a quand même apportés. Et on a bien fait ! L’association qui récupère les articles à vendre va les trier et les remettre en état si nécessaire. Bénévoles et salariés sont alors mis à contribution. 

Ce n’est pas votre cas ? N’hésitez pas à les proposer en l’état, ils feront sûrement le bonheur des bricoleurs.

Étape 4 : contribuer

Le jour J, au vide-greniers solidaire, nos articles ont eu beaucoup de succès ! Et on a profité d’être sur place pour jeter un coup d’œil aux objets proposés. 

Oh une théière vintage et ses petites tasses assorties ! Et ce joli tricycle, il sera parfait pour la petite dernière. Si c’est pour la bonne cause, inutile de se limiter : on a aussi pris une nappe en lin brodée, des bocaux dépareillés et un lot de livres pour enfants. Et ici on ne marchande pas, on fait toujours de bonnes affaires quand c’est une bonne action !

Étape 5 : partager !

Entre deux stands pour chasser les trésors, on a fait un détour par la buvette et le stand de vente de gâteaux. L’occasion de partager un moment convivial avec les membres de l’association et les personnes venues chiner. Ce vide-greniers a décidément tout bon : on donne nos objets et on s’enrichit humainement ! 

La récup’, une tendance qui monte

Chiner, retaper, réutiliser n’est désormais plus réservé aux amateurs de vintage. C’est devenu une tendance qui ne cesse de faire de nouveaux adeptes. Et pour cause.

On lutte contre l’uniformisation des produits vendus dans le commerce

Marre de voir la même déco dans toutes les boutiques, les magazines et même chez vos amis ? En choisissant de chiner vos meubles et objets de décoration, vous êtes sûrs de donner une patte personnelle à votre intérieur. Et on se sent mieux dans une atmosphère qui nous ressemble, non ?

On freine le gaspillage 

Chiner c’est aussi faire un geste pour la planète en luttant contre la surproduction d’objets neufs. Et parfois un simple coup de peinture ou de ponceuse peut transformer un meuble un peu vieillot en pépite dont tout le monde vous demandera la provenance ! 

On fait des économies

En choisissant la récup’, vous allez faire des économies, c’est sûr. Il n’y a qu’à flâner sur les brocantes pour s’en rendre compte ! En plus de donner un style unique à votre déco, les meubles et objets d’occasion se revendent parfois pour quelques euros seulement.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min

Bon à savoir !

Cet article vous a donné envie d’aller chiner ce week-end mais vous ne savez pas où aller ? De nombreux sites répertorient les brocantes et vide-greniers organisés autour de chez vous. 

Parmi eux, on retrouve www.brocabrac.fr, www.vide.grenier.fr , www.vide-greniers.org et bien d’autres.

N’hésitez pas à vous rendre en priorité à ceux identifiés comme solidaires !

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Déco de Noël : les règles en copro
Tendances
Décembre est là et vous voilà en train de déballer boules et guirlandes. Si à la maison vous pouvez tout vous permettre, avez-vous carte blanche dans le hall de l’immeuble, sur votre balcon ou vos...