10 pièges à éviter pour valoriser les photos de vos annonces immobilières

03 aoû 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
84% des acheteurs considèrent les photos comme l’élément le plus important lors de leurs recherches immobilières. Voici 10 erreurs à éviter à tout prix.
Image
photographe2

Sommaire

À l’ère du digital, une annonce bien rédigée ne suffit plus. 84% des acheteurs considèrent les photos comme l’élément le plus important lors de leurs recherches immobilières. De belles photographies vous permettront de faire sortir un bien du lot pour le vendre plus vite et à un meilleur prix. À l’inverse, certaines erreurs peuvent, à elles seules, freiner les premiers contacts, voici 10 erreurs à éviter à tout prix.

1. L’entrée qui incite à sortir

Image
55
L’entrée est une pièce de passage et surtout l’introduction du bien. Pour montrer le potentiel du bien et de cette pièce en particulier, il faut faire attention à ce qu’elle ne soit pas encombrée et à ce qu’elle donne une bonne première impression. Puisqu’il s’agit d’un lieu de transition entre l’extérieur et l’intérieur, beaucoup d’objets ont tendance à s’y accumuler, donnant alors un sentiment de désordre et de maison encombrée.

2. La maison trop connectée

Image
56
Faites attention aux technologies trop visibles. Veillez à ce que l’écran de télévision soit éteint et les télécommandes rangées. Il est également préférable de dissimuler les ordinateurs, les consoles de jeux vidéos, les box internet et de dissimuler les câbles apparents.

3. Sortir la porcelaine de famille

Image
57
Les homestageurs ne le répéteront jamais assez, il est primordial de dépersonnaliser un bien pour permettre à chacun de s’y projeter facilement et ne pas demander aux visiteurs de faire un effort d’imagination trop important. Pour cela, n’hésitez pas à décrocher les cadres, les photos ou tout autre élément personnel qui pourrait faire obstacle à l’imagination.

4. Une cuisine négligée

Image
58
La cuisine est une pièce très vivante où les objets s’accumulent souvent sur le plan de travail et les différentes étagères. Salières, torchons, bouteilles en tout genre, dessous de plat… Autant d’éléments qui donneront l’impression d’une pièce encombrée. En dissimulant ces objets personnels et usuels, on révélera d’autant plus les volumes et les surfaces de travail disponibles et chacun pourra y projeter son propre matériel.

5. Attention à la “sale” de bains

Image
59
La salle de bains est la pièce où l’on attend le plus d’hygiène, il est donc essentiel de présenter un espace propre et aéré. Assurez-vous que le ménage y ait été fait soigneusement et récemment et qu’il n’y ait pas de marques de vie quotidienne sur les miroirs (calcaire, dentifrice, etc.). Les cosmétiques et produits d’hygiènes doivent être dissimulés afin, ici encore, que le futur acquéreur puisse se projeter et se faire une idée des rangements disponibles.

6. Les pièces trop encombrées

Image
60
Pour libérer les espaces au maximum, autorisez-vous à utiliser une pièce dans laquelle vous entreposerez les meubles et cartons encombrants. Choisissez idéalement une pièce secondaire.

Pour gagner en efficacité et des mandats exclusifs.

7. Des photos qui ont trop de chien

Image
61
Beaucoup de futurs acquéreurs peuvent être repoussés par la présence d’animaux. Ils pensent instinctivement aux odeurs, aux poils et aux dégâts qu’aurait pu causer un animal domestique. Pensez donc à dissimuler les animaux en question ainsi que leurs éventuelles traces (griffes, bave, etc.). N’oubliez pas de faire disparaître les gamelles et éventuels accessoires présents dans les pièces que vous photographiez.

8. Transformer la maison en coffre à jouets

Image
62
Pour rendre compte du volume d’une pièce, veillez à ce que les surfaces au sol soient dégagées. La présence de jouets ou de peluches a tendance à attirer l’œil du potentiel acheteur et donc à perturber sa vision objective de la pièce.

9. Laver son linge sale en public

Image
63
Le linge qui sèche sur les balcons, étendoirs ou même au-dessus de la baignoire, fausse la vision des volumes et fait penser que le bien manque de praticité et d’ergonomie.

10. Le jardin : champ ou hors champ

Image
64
La présence d’un jardin est une plus value importante. Toutefois, les propriétaires n’ont pas toujours la main verte. Lorsqu’il est bien entretenu et perçu comme un endroit propre, calme et apaisant, un jardin devient un atout d’autant plus certain dans une vente. Au minimum, la pelouse doit être entretenue, les terrasses et la piscine débarrassées des feuilles mortes et autres saletés qui ont pu s’accumuler durant la saison hivernale. Le matériel de jardinage doit être rangé pour donner un sentiment de bon entretien.
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French