Cheminées ou inserts : une plus-value immobilière ?

02 déc 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
La cheminée, c'est l'assurance d'un hiver réussi. Parce qu'elle permet le passage du Père Noël. Parce qu'elle diffuse une ambiance réconfortante. Et... Parce qu'elle apporte une plus-value à votre logement !
Image
cheminée meilleurs agents

Sommaire

Vous venez d’investir dans une belle cheminée pour être certain de ne pas rater la visite prochaine du Père Noël ? Personne n’osera vous juger ! Sachez qu'en plus, la cheminée a bien d’autres avantages. Convoitée de toutes parts par les acheteurs avisés, elle donne à votre bien immobilier un certain cachet et vous permet de réaliser une plus-value immobilière à la revente !

La cheminée : une plus-value pour votre maison 

La plus-value immobilière correspond à la différence entre le prix de cession et le prix d’acquisition de votre bien immobilier. Les travaux de rénovation énergétique (aménagement des combles, isolation du toit, installation de panneaux solaires) sont bien connus des propriétaires souhaitant réaliser une plus-value sur leur bien immobilier. Cependant, ce n’est pas le seul moyen d’arriver à ce résultat. Et si disposer d’une cheminée impactait positivement la valeur de votre maison ?  Une étude du Centre national de la recherche immobilière montre que l’installation d’un foyer augmente la valeur d’une maison de 12 % en moyenne. Et près de 70 % des agents immobiliers constatent la plus-value des maisons dotées d’un foyer
Il faut tout de même souligner que la cheminée à foyer ouvert d’antan n’a plus autant la côte auprès des acquéreurs d’équipement de chauffage au bois, compte tenu de ses faibles performances en matière de rendement thermique (environ 10 % de la chaleur du feu restituée). Votre plus-value risque d’être plus importante si vous investissez sur un équipement de type poêle à bois, insert, foyer fermé. 

Le saviez-vous ?

La plus-value immobilière est imposée à l’impôt sur le revenu. Mais certains travaux peuvent être déduits de la plus-value immobilière. Il s’agit des travaux de reconstruction, de surélévation ou de travaux apportant un élément de confort nouveau au logement. L’installation d’une cheminée comme chauffage central peut être considérée comme apportant un élément de confort nouveau. L’installation doit être réalisée par un professionnel agréé. 

Des économies d’énergie substantielles en prime 

En France, le chauffage représente environ 60 % de la consommation totale d’énergie des ménages. Autant choisir son mode de chauffage de façon avisée, pour faire des économies d’énergie.  Le bois de chauffage plébiscité par un nombre grandissant de ménages reste l’énergie la plus économique, encore aujourd’hui. Selon l’Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (Ademe) : « Un foyer qui se chauffe au bois dépense entre 48 et 78 €/MWh pour s’équiper, utiliser et entretenir un poêle, insert, ou chaudière à bûches et entre 73 et 103 €/MWh pour un système à granulés. À titre de comparaison, le coût pour un chauffage au gaz ou électrique se situe entre 84 et 154 €/MWh ». En 2022, l’explosion des prix de l’énergie ajoute sans aucun doute un attrait supplémentaire pour les logements disposant d’un équipement de chauffage au bois. D’autant que le type d’énergie qui en résulte est plus respectueux de l’environnement. 

Le saviez-vous ?

Pour compenser les 20 % d’augmentation du prix du stère de bois observés en l’espace d’un an (entre 2021 et 2022), le gouvernement prévoit une nouvelle aide pour les adeptes du chauffage au bois : le chèque bois énergie. Attribué sous conditions de ressources, il sera disponible dès le 22 décembre prochain, pour un montant allant de 50 à 200 €.  

La cheminée, symbole du cosy par excellence 

Aujourd’hui, la cheminée se décline à l’infini et épouse parfaitement tout type d’ambiance. Traditionnelle, rustique, moderne, design, feutrée : il suffit de demander ! Lignes verticales, ou horizontales, le foyer s’adapte à votre espace avec élégance. Les modèles panoramiques, placés au centre de la pièce permettent une vue sur la flamme à 180° ! La cheminée est un élément de décoration qui ne manquera pas de faire son effet, lors de la revente. C’est aussi un équipement qui transforme immédiatement votre séjour en une pièce chaleureuse, confortable, emplie de convivialité. Vos après-midi « tea-time » sont assurés !  C'est le symbole du cosy par excellence. D'ailleurs, certaines chaînes de télévision en continu vous propose d’afficher un feu de cheminée sur votre télé. Crépitement relaxant et flammes chaleureuses au programme !

Comment choisir votre cheminée ?  

Cette question est essentielle car si le chauffage au bois est l’un des plus écologiques (matériau bio-sourcé, renouvelable, circuit local, etc), il n’en demeure pas moins générateur de pollution. En cas de mauvaise combustion du bois, il peut être nocif pour notre santé.  Une solution : choisir un équipement de chauffage au bois avec un foyer fermé ! D’ailleurs depuis janvier 2022, il est interdit de construire des cheminées à foyer ouvert dans les nouvelles habitations. Pourquoi ? Ce type de dispositif de chauffage en plus d’être assez inefficace pour chauffer les logements, émet des particules fines, de la suie, et influe négativement sur la qualité de l’air ambiant.    L’insert à bois, le foyer fermé, le poêle à bois sont des équipements plus performants, moins énergivores et plus écologiques. Alors que le foyer ouvert ne restitue de 10 à 15 % de la chaleur du feu, on peut monter jusqu’à 80 % avec un dispositif à foyer fermé. Certains poêles à bois peuvent restituer 90 % de la chaleur. De quoi se chauffer de façon efficace, sans parler des économies d’énergies potentielles.  Pour vous aider à choisir votre dispositif de chauffage au bois, il existe plusieurs labels de qualité : 
  • Label Flamme verte
  • Norme Ecodesign 2022 (label européen)

Pour quel budget ? 

Selon les informations du site Prix Pose (spécialiste des travaux), le coût moyen d’une installation de cheminée pose comprise est de : 
  • Cheminée à bois fermée : 1 000 € à 6 500 €
  • Cheminée à bois avec insert : 1 000 € à 5 000 €
  • Cheminée suspendue : 1 000 € à 6 500 €
  • Poêle à bois classique (en fonte) : 1 000 € à 4 000 €
  • Poêle à bois scandinave : 2 000 € à 6 500 €
De nombreuses spécificités influent sur le prix de ces dispositifs, ce qui explique le large spectre au niveau des tarifs. 

Le saviez-vous ?

Très tendance, la cheminée au bioéthanol connaît un certain succès depuis l’augmentation du prix du bois. Si cette cheminée est très esthétique et facile d’entretien, elle doit être considérée comme un chauffage d’appoint, car sa valeur calorifuge est inférieure aux autres énergies. Comptez 1 000 à 5 500 € pour ce type d’équipement. Le label NFD 35-386 vous permettra de choisir un modèle sécurisé. 
Alors, prêts à vous blottir au coin du feu cet hiver ?
Cet article vous a été utile ?
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French